Orthopédie et traumatologie pédiatriques

Partager Imprimer

Unité d’orthopédie et de traumatologie pédiatriques 
Hôpital des enfants 
Rue Willy Donzé 6 
1205 Genève 

+41 (0)22 372 40 01

Docteur
Romain Dayer

Contact from a OG Structure

Unité d’orthopédie et de traumatologie pédiatriques 
Hôpital des enfants 
Rue Willy Donzé 6 
1205 Genève 

+41 (0)22 372 40 01

Docteur
Romain Dayer

Contenu

Dès la naissance, l’appareil locomoteur de l’enfant est sans cesse sollicité. Son squelette immature se modifie tout au long des périodes de croissance que sont l’enfance et l’adolescence. Parfois, en raison d’une chute ou d’une maladie, les os, articulations, tendons ou autres muscles peuvent être lésés. Une activité physique soutenue peut également entraîner des lésions. Avec plus de 12’000 consultations ambulatoires (sans compter les urgences) et 2'000 interventions chirurgicales par année, l’Hôpital des enfants est un pôle de référence dans les domaines de l’orthopédie et de la traumatologie pédiatriques. 

Que font les spécialistes d’orthopédie et de traumatologie pédiatriques ?

Contenu

L’équipe médico-chirurgicale de l’Unité d’orthopédie et de traumatologie pédiatriques  dispose d’une expertise de pointe pour toutes les affections de l’appareil locomoteur présentes à la naissance, acquises ou traumatiques, comme les malformations congénitales, les maladies des os, des articulations et des muscles. Appelés aussi troubles musculo-squelettiques, l’ensemble de ces pathologies sont suivies et traitées, avec recours si besoin à la chirurgie, par l’équipe d’orthopédie et traumatologie pédiatriques.  

L’orthopédie pédiatrique est organisée en quatre filières, selon les parties du corps concernées :

Prise en charge personnalisée

Contenu

À l’Hôpital des enfants, l’équipe d’orthopédie et traumatologie pédiatriques propose une prise en charge personnalisée dès le plus jeune âge jusqu’à 16 ans sur les plans diagnostique, thérapeutique et chirurgical. La majorité des enfants sont suivis en ambulatoire, que cela soit pour des affections orthopédiques ou des fractures. Ils peuvent parfois être hospitalisés à la suite d’une intervention programmée ou en urgence. 

La plupart des troubles musculo-squelettiques de l’enfant ne nécessitent pas d’opération. Un volume important de consultations est en effet consacré à des traitements dits « conservateurs ». Il s’agit par exemple de la réalisation de plâtres pour les fractures ou de corsets pour traiter les scolioses. L’équipe d’orthopédie et traumatologie pédiatriques assure également le suivi au long cours de ces situations et adapte l’approche thérapeutique en fonction de leur évolution. 

Maîtrisant une vaste palette de traitements conservateurs efficaces,  l’équipe réserve le recours  à la chirurgie à des cas spécifiques (certaines scolioses par exemple). Les spécialistes sont également à disposition pour fournir un deuxième avis.     

Certains enfants sont suivis de la naissance jusqu’à l’âge adulte par les orthopédistes pédiatriques. Une attention particulière est ainsi accordée à leur encadrement et leur soutien. L’équipe travaille conjointement avec des techniciennes et techniciens orthopédiques externes à l’hôpital, notamment pour mettre en place les corsets de scoliose, avec un suivi régulier. Les spécialistes en rééducation comme les ergothérapeutes et physiothérapeutes favorisent aussi le dialogue avec les enfants, à l’Hôpital des enfants comme dans les autres institutions partenaires. 

Traumatologie

Les enfants atteints d’entorses, contusions, fractures ou luxations, suite à une chute par exemple, sont généralement pris en charge en traumatologie via les urgences. Pour certains traumatismes, un traitement conservateur (plâtre, immobilisation, etc.) suffit, mais d’autres situations peuvent nécessiter une opération. Par la suite, les enfants sont suivis en salle des plâtres afin de contrôler leur bon rétablissement.

Dernière mise à jour : 21/06/2022