Préparer l’opération de votre enfant

Partager Imprimer
Contenu

Ablation des amygdales, opération des végétations ou intervention plus importante : être opéré peut être un moment inquiétant pour un enfant comme pour ses parents. Voici quelques conseils pour bien préparer la consultation d’anesthésie et l’opération de votre enfant aux HUG, le rassurer et préparer ses affaires.

En tant que parents, il est normal que vous soyez anxieux face à l’opération. Pour diminuer votre inquiétude

  • informez-vous bien sur l’intervention et sur la convalescence qui suivra
  • notez vos questions avant de rencontrer le chirurgien et l’anesthésiste et les réponses durant les entretiens
  • restez calme devant votre enfant.

Pourquoi une consultation d’anesthésie ?

Contenu

Tout acte anesthésique, même conduit avec la plus haute compétence, comporte un risque, d’où la nécessité d’une consultation spécifique. Celle-ci permet à l'anesthésiste de connaître votre enfant, ses problèmes de santé et de choisir le type d’anesthésie le mieux adapté (lire la brochure L’anesthésie de votre enfant. Des réponses à vos questions + Pulsations junior de janvier 2022 Avec l’anesthésie, même pas mal

La consultation dure environ 30 minutes ; elle est organisée quelques jours avant l’intervention. La présence de votre enfant est indispensable. 

Quelles précautions avant l’opération de votre enfant ?

Contenu

Votre enfant doit être à jeun. Il doit cesser de manger et de boire selon les indications données par l’anesthésiste lors de la consultation ou par téléphone la veille de l’opération. Avertissez immédiatement l’unité si votre enfant a bu ou mangé par erreur.

Le matin ou la veille, votre enfant doit prendre une douche ou un bain. Utilisez votre savon habituel en insistant sur les plis et orifices ainsi que sur la zone qui va être opérée. Coupez-lui les ongles. Enlevez tous types de vernis à ongles, le maquillage, les tatouages non définitifs, les piercings, les appareils d’orthodontie mobiles et les lentilles de contact. Otez les bijoux et attachez les cheveux longs.

Pourquoi informer votre enfant sur son opération ?

Contenu

Même si votre enfant est en bas âge, vous pouvez lui parler de ce qui va se passer. Il a besoin de savoir pourquoi il doit aller à l’hôpital et ce qu’on va lui faire (voir « Ta journée à l’hôpital »). Cela lui permet de se sentir acteur de la situation et d’avoir confiance dans les adultes qui vont prendre soin de lui. Peut-être qu’il ne comprendra pas tout, mais il sera sensible au ton rassurant de votre voix.

Expliquez-lui que le but de l'opération est d'améliorer sa santé. Donnez-lui des informations sur l’anesthésie et sur l’intervention en utilisant des mots simples, sans entrer dans les détails, en précisant l’ordre des événements et en lui décrivant ce qu’il va voir, entendre, etc. Il est important que votre enfant comprenne. Cela lui permettra de mieux accepter les traitements et les soins prodigués après l’opération. Rassurez-le en lui disant que vous l’accompagnerez.

Laissez votre enfant vous dire ce qu’il en pense et répondez à ses questions. Si vous ne connaissez pas la réponse à l’une de ses questions, dites-lui simplement: « On demandera au médecin. » et notez la question pour y penser. Si votre enfant vous demande s’il va avoir mal, vous pouvez lui préciser qu’il ne sentira rien pendant l’opération, grâce à l’anesthésie et qu’il sera bien entouré par les infirmières et les médecins.

Pour vous aider à répondre aux questions de votre enfant, vous pouvez consulter
Contenu
Contenu

Quand l’informer ? Si votre enfant est anxieux ou s’il a moins de 3 ans, vous pouvez lui annoncer l’opération un ou deux jours avant. Cela évitera qu’il s’inquiète trop. Pour un enfant un peu plus âgé, vous pouvez lui dire jusqu’à une semaine avant.

Pensez aussi à parler de l’opération en famille, avec ses frères et sœurs s’il en a, et à prévenir l’école ou la crèche.

La valise de votre enfant

La veille du départ, préparez avec votre enfant les choses à emporter à l’hôpital

  • sa tétine ou son doudou
  • ses affaires de toilette (brosse à dent, dentifrice, savon, shampoing, brosse à cheveux ou peigne) et ses pantoufles (le linge de toilette, les couches et le pyjama sont fournis)
  • son carnet de santé et son traitement habituel.

Même pendant une courte absence, l’enfant trouvera un réconfort dans la présence de son « doudou », de ses jouets préférés, de photos des personnes qu’il aime ou de son animal préféré. Ces objets pourront susciter des discussions avec les soignants sur des sujets autres que la maladie. 
Prévoir également une tenue de jour, choisir des vêtements confortables dans lesquels votre enfant se sent bien. Les enfants peuvent parfois s’habiller pour aller à la salle de jeux ou à l’extérieur dans le jardin, c’est utile pour garder un rythme de vie habituel.
Ne pas apporter d’objets de valeur (argent, bijoux...). Les plus grands peuvent amener leur téléphone portable, console, ordinateur portable. Sachez toutefois que ces objets restent sous votre responsabilité.
 

Dernière mise à jour : 25/05/2022