Pansements et plâtres

Partager Imprimer
Image
Image
bras platre
Contenu

L’enfant est curieux de nature et son besoin d’expérience l’empêche souvent de voir les dangers. Après une chute, il peut être nécessaire d’immobiliser un membre avec un plâtre ou de soigner une plaie avec des pansements. L’Hôpital des enfants des HUG réalise en général ces soins aux urgences en veillant à soulager la douleur, à favoriser une bonne cicatrisation et à consolider les os car l’organisme du jeune patient est en croissance.  

La confection d’un plâtre et la suture d’une plaie sont des soins exigeant une attention particulière : ils relèvent de la responsabilité du médecin qui peut déléguer cet acte mais doit s’assurer de sa bonne réalisation. Une surveillance est également mise en place pour éviter les complications et prévenir les infections. Un contrôle est effectué quelques semaines plus tard pour vérifier la guérison. 

Soin des plaies et pansements

Contenu

Une plaie correspond à une interruption du revêtement cutané. Le potentiel de guérison va dépendre des conditions locales et de l’état général du jeune patient. 

Le traitement des plaies vise à : 

  • préserver l’épiderme du pourtour de plaie 
  • diminuer la charge bactérienne pour prévenir l’infection 
  • prévenir la douleur induite occasionnée par la plaie ou le pansement  
  • limiter l’usage d’antiseptique, particulièrement en cas de plaies chroniques 
  • éviter les frottements et les appuis tout au long de la cicatrisation 
  • veiller à ce que le patient reçoive une hydratation et un apport protéino-calorique suffisants. 

Pour soigner une plaie, différents moyens sont à disposition : colle, suture, pansement pour protéger. Un pansement maintient un milieu humide favorable à la cicatrisation. Aujourd'hui il n'est plus nécessaire de changer le pansement tous les jours sauf si la plaie est infectée. Si la plaie nécessite une expertise particulière, le médecin peut solliciter l’avis d’un infirmier spécialiste clinique, d’un médecin répondant du groupe Plaies et cicatrisation, d’un chirurgien plasticien ou d’un chirurgien en pédiatrie, d’un dermatologue. 

Immobiliser un membre

Contenu

L’immobilisation se définit par l’ensemble des moyens mis en œuvre pour maintenir dans une position une lésion osseuse, tendineuse, ligamentaire ou corriger progressivement une déformation. Elle peut être partielle (attelle) ou complète (plâtre circulaire). En fonction du membre touché (membre supérieur, membre inférieur, épaule, thorax), des attelles, bottes, gilets, bretelles ou plâtres sont employés. 

L’immobilisation « sur mesure » rigide sera faite avec du plâtre aux urgences pédiatriques. En salle de plâtres, décorée pour apaiser l’inquiétude de l’enfant, d’autres produits synthétiques (résine) et des orthèses industrielles de la taille la plus adaptée sont disponibles ; leur manipulation exige une formation spécifique.  

Pour la prévention d’éventuelles complications, des recommandations sont faites aux parents. 

Contenu

Pour prendre rendez-vous

Tél. +41 22 372 40 01 (Centrale téléphonique)

Dernière mise à jour : 25/05/2022