Hypnose et autohypnose

Partager Imprimer

Avoir mal est la crainte numéro 1 des enfants. Pour soulager la douleur et limiter l’administration de médicaments analgésiques, l’Hôpital des enfants propose à ses jeunes patients d’utiliser l’hypnose et l’autohypnose. 

Ces techniques servent à :

  • améliorer le bien-être de l’enfant en l’aidant à mieux vivre un soin ou un examen à l’hôpital
  • apprendre à plus long terme à mieux gérer la douleur ou les peurs.

L’hypnose peut être utilisée dès l’âge de 4 ans. En général, les enfants sont très réceptifs à cette technique. Vu la richesse de leur imaginaire, il leur est facile de transformer une prise de sang en bataille de boules de neige, l'introduction d'une sonde gastrique en descente de toboggan ou une intense douleur en un voyage au bout du monde.

Aujourd’hui, l’efficacité de l’hypnose et de l’autohypnose est scientifiquement prouvée dans le soulagement de la douleur. Ces outils proposés par des professionnels de santé dûment formés donnent un rôle actif à l’enfant ou à l’adolescent dans la gestion de sa maladie et le recouvrement de sa santé. 

Grâce au financement de la Fondation privée, les HUG ont développé un Programme Hypnose dont le volet pédiatrique est soutenu par la fondation Children Action.

Je m’envole avec des ballons sur mon nuage où je rencontre mes émotions: ma colère, ma peur... La peur, comme j’en n’ai pas besoin, je la mets dans une petite cage. Ensuite, je descends en toboggan sur un petit canapé avec des tiroirs. J’y prends un spray, et quand je le mets dans la bouche c’est comme s’il y a de la glace partout. Du coup, on ne peut rien sentir.

Nina, 8 ans, raconte une séance d’hypnose pour des soins de la bouche
PLUS D'INFOS
Contenu

Lire également l’article publié dans le magazine Pulsations

Contenu

Pour prendre rendez-vous

Dernière mise à jour : 01/07/2022