Dermatologie pédiatrique

Partager Imprimer

Service de dermatologie et vénéréologie
Rue Gabrielle Perret-Gentil 4 
1205 Genève 

+41 (0)22 372 40 01

Docteure
Anne-Marie Calza

Contact from a OG Structure

Service de dermatologie et vénéréologie
Rue Gabrielle Perret-Gentil 4 
1205 Genève 

+41 (0)22 372 40 01

Docteure
Anne-Marie Calza

Image
Image
enfant dermatologie rougeur
Contenu

La peau des bébés, des enfants et des adolescents ou adolescentes est plus fragile que celle des adultes. Elle est sujette à des affections dermatologiques qui nécessitent un savoir-faire médical particulier. L’équipe de dermatologie pédiatrique de l’Hôpital des enfants diagnostique et prend en charge l’ensemble des maladies qui peuvent toucher la peau, les muqueuses, le cuir chevelu et les ongles. 

Les maladies dermatologiques sont regroupées sous le terme générique de dermatoses. Il peut s’agir d’eczéma, d’éruptions cutanées, de psoriasis, de mycoses, d’acné ou de problèmes génétiques plus complexes. Ces maladies sont fréquentes chez les enfants : elles représentent jusqu’à 20% de toutes les consultations pédiatriques. 

Dermatologie pédiatrique : du diagnostic à la prise en charge

Contenu

L’examen visuel des lésions et l’historique du ou de la patiente (anamnèse) peuvent suffire à poser un diagnostic, car les dermatoses présentent souvent un aspect caractéristique. Par exemple, l’ingestion quelques heures avant la consultation d’un aliment ayant provoqué par le passé une réaction cutanée aiguillera le ou la médecin vers la piste d’une allergie

Dans certains cas, des examens de laboratoire sont nécessaires pour préciser le diagnostic. Ils consistent par exemple en des tests cutanés ou en une biopsie, soit le prélèvement d’un fragment de peau pour analyse. 

L’apparition d’une dermatose peut perturber l’enfant en raison de la visibilité des lésions. L’aspect de la peau est un facteur important de l’estime de soi. Le retentissement sur l’apparence physique est souvent difficile à vivre, surtout à l’adolescence, notamment par crainte du rejet. L’équipe de dermatologie pédiatrique de l’Hôpital des enfants tient compte des appréhensions des enfants, en leur expliquant, ainsi qu’aux parents, les traitements possibles et les mesures de prévention. Un travail d’éducation thérapeutique est parfois entrepris avec l’enfant et ses parents pour mieux connaître la maladie et ses signes, afin de prévenir ces pathologies et  mieux vivre avec. 

Pour une prise en charge de qualité, l’équipe de dermatologie pédiatrique de l’Hôpital des enfants travaille en partenariat avec les autres services pédiatriques et des dermatologues en cabinet privé. 

Un riche arsenal thérapeutique

Contenu

Le traitement médicamenteux est soit local (topique), soit de fond (systémique) en cas de dermatose sévère. Les remèdes sont prescrits sous différentes formes : pommade, crème, lotion ou préparation établie par le ou la pharmacienne sur ordonnance médicale (préparation magistrale). Ils peuvent aussi être administrés par voie orale, notamment pour le traitement de fond de l’acné. 

Certaines lésions nécessitent une petite excision ou un traitement par laser. Ces interventions se déroulent en ambulatoire et sous anesthésie locale pour un meilleur confort de l’enfant. Des techniques alternatives sont également proposées pour diminuer le stress préopératoire, comme l’hypnose ou les casques de réalité virtuelle. 

De plus, l’équipe de dermatologie pédiatrique de l’Hôpital des enfants donne aux jeunes patients et patientes, ainsi qu’à leurs parents, des conseils de prévention. Par exemple : remplacer les produits de toilette irritants par des solutions douces, ne pas frotter une peau déjà irritée, tamponner délicatement la zone lésée pour la nettoyer et l’hydrater régulièrement, bien faire pénétrer le médicament qui doit être appliqué sur le corps, etc. Ces précautions contribuent à limiter considérablement les symptômes. 

Quelques diagnostics fréquents

Contenu
  • L’acné est une maladie inflammatoire des glandes qui se trouvent à la base du poil et qui sécrètent du sébum : elles se bouchent soit par excès de sécrétion, soit parce que le sébum est trop épais. 
  • L’eczéma de contact est une réaction allergique qui se traduit par des lésions cutanées (vésicules) et des démangeaisons (prurit), suite à un contact avec une substance allergène. 
  • Les mycoses sont provoquées par des champignons microscopiques. Elles peuvent affecter la peau, les muqueuses, les ongles ou le cuir chevelu. 
  • Le psoriasis est une inflammation chronique de la peau qui se manifeste le plus souvent sous forme de plaques rouges au niveau du coude et du creux du genou, avec des fragments de peau sèche et blanchâtre qui se détachent (squames). 
Le saviez-vous ?

La peau est considérée comme l’organe corporel le plus important. Elle possède une surface proportionnellement plus importante chez l’enfant que chez l’adulte. Cette enveloppe assure plusieurs fonctions essentielles : protection contre les poussières, perception tactile et régulation thermique, notamment. Plus ou moins épaisse selon les individus, elle est constituée de trois couches superposées : l’épiderme (couche superficielle), le derme (couche intermédiaire) et hypoderme (couche profonde). 

Dernière mise à jour : 21/06/2022