Développement et croissance

Service de développement et croissance  
Hôpital des enfants 
Rue Willy-Donzé 
1205 Genève

+41 (0)22 372 43 53 
Du lundi au vendredi de 8h-17h 

L’équipe soignante est joignable 24h/24h au +41 (0)22 372 43 62

Professeure
Petra S. Hüppi
 

Contact from a OG Structure

Service de développement et croissance  
Hôpital des enfants 
Rue Willy-Donzé 
1205 Genève

+41 (0)22 372 43 53 
Du lundi au vendredi de 8h-17h 

L’équipe soignante est joignable 24h/24h au +41 (0)22 372 43 62

Professeure
Petra S. Hüppi
 

Image
Image
pieds bébé balance

Développement et croissance de l’enfant

Contenu

L’enfant commence sa vie bien avant de naître. En réalité, tout ce que vit la maman pendant la grossesse peut influencer son développement. Par conséquent, afin de minimiser les risques pour le bébé à venir, les pédiatres et les équipes pluridisciplinaires du Service développement et croissance, en collaboration les obstétriciens et obstétriciennes, interviennent avant sa naissance. De leur côté, les parents peuvent, s’ils le souhaitent, échanger avec les pédiatres avant l’accouchement. 

Le diagnostic et les soins de soutien au développement

Contenu

Le Service développement et croissance prend en charge tous les nouveau-nés de la Maternité des HUG. Afin de s’assurer que l’enfant soit en bonne santé, les pédiatres effectuent différents examens cliniques, vérifient la mise en route de l’alimentation et la bonne prise pondérale. Les médecins surveillent attentivement des problèmes de santé communs comme les infections ou la jaunisse et, le cas échéant, instaurent les traitements appropriés.  

Parfois, des soins particuliers nécessitent une hospitalisation dans des unités de néonatologie ou de soins intensifs. C’est notamment le cas pour les nouveau-nés malades ou les grands prématurés. Ces bébés risquent de présenter un trouble du développement et nécessitent des soins de soutien et un suivi médical à long terme.  

Le Service développement et croissance comprend une unité spécifique dotée de huit chambres, réservées aux nouveau-nés qui présentent un tel risque. Ces derniers sont ainsi pris en charge par une équipe formée en soins de soutien au développement tout au long de leur hospitalisation et au-delà

Tous les programmes de soins reposent sur une approche multidisciplinaire coordonnée. Afin de garantir la qualité de la prise en charge, le service collabore avec les spécialistes de la pédiatrie, les physiothérapeutes, les psychomotriciens et psychomotriciennes, les ostéopathes, les assistants ou assistantes sociales, les psychologues des HUG. Il travaille également avec le réseau extrahospitalier : le ou la pédiatre, le ou la médecin généraliste, infirmiers et infirmières à domicile, les sages-femmes. Ainsi que, selon les besoins avec des institutions comme l’Hospice général, le Service de la protection des mineurs ou les services éducatifs de la petite enfance.

Un centre unique en Suisse romande

Contenu

Un bébé ou un enfant qui ne dort pas, éprouve des difficultés à marcher ou à parler, ne joue pas avec les autres… peut évoquer un trouble du développement. Un nouveau-né sur cinq souffre un jour ou l’autre d’un trouble de développement. A Genève, cela représente environ 1000 nouveaux petits patients par année.  

En 2018, les HUG ont mis sur pied le premier Centre du développement de l’enfant de Suisse romande. Destiné aux enfants de 0 à 16 ans et hébergé par le Service développement et croissance, il a une double vocation : dépister de façon précoce les retards ou troubles du développement et de la croissance, et offrir un programme de soins adapté aux besoins du ou de la petite patiente et de sa famille.  

La prise en charge est spécialisée et pluridisciplinaire. A cet effet, le service regroupe toutes les compétences cliniques requises en pédiatrie du développement : la néonatologie, l’endocrinologie pédiatrique, la neuropédiatrie, la psychomotricité, la psychologie et la neuropsychologie ainsi que la physiothérapie. En collaboration interdisciplinaire, les équipes médico-soignantes évaluent l’enfant et posent le cas échéant les diagnostics de troubles du développement.  

Le programme de suivi des grands prématurés accompagne le ou la patiente à risque, et sa famille, de la grossesse à l’âge adulte. Il peut ainsi détecter et adresser des difficultés liées au développement et à la croissance de manière précoce et efficace.

Main dans la main avec les parents

Contenu

Les soins prodigués par le Service développement et croissance sont centrés sur les besoins des personnes. Les prises en charge s’appuient sur le partenariat avec les familles. Ainsi, le retour à domicile est toujours préparé et accompagné de propositions de suivi post-hospitalier discuté ensemble. 

Tout est entrepris pour que les mères hospitalisées avec leur enfant se sentent « comme à la maison ». À tout moment, elles peuvent solliciter les équipes médico-soignantes. Celles-ci soutiennent le développement de l’enfant, tout en accompagnant individuellement les mères et les pères pour les renforcer dans leur rôle de parents. 

Participation à la recherche médicale

Contenu

Par ailleurs, le Service développement et croissance propose aux familles de participer à des études scientifiques. Elles sont libres de leur réponse et peuvent refuser si elles le souhaitent. 

Les recherches portent sur divers aspects du développement de l’enfant et explorent de nouvelles techniques d’imagerie du cerveau et visent l’amélioration des connaissances et la qualité des soins. A titre d’exemples, les équipes peuvent étudier le développement des connexions neurales chez les enfants prématurés, les effets de la musique au début de la vie, des écrans sur le développement ou encore l’efficacité de la méditation pleine conscience pour améliorer l’attention.

Dernière mise à jour : 21/06/2022