Diabétologie pédiatrique

Partager Imprimer

Consultation de diabétologie pédiatrique
Hôpital des enfants
Rue Willy-Donzé 6 
1205 Genève

+41 (0)22 372 40 01

Professeure
Valérie Schwitzgebel

Contact from a OG Structure

Consultation de diabétologie pédiatrique
Hôpital des enfants
Rue Willy-Donzé 6 
1205 Genève

+41 (0)22 372 40 01

Professeure
Valérie Schwitzgebel

Image
Image
pompe insuline enfant
Contenu

Après un repas, le sucre (glucose) obtenu à partir des aliments digérés doit être utilisé par le corps, car il est sa principale source d’énergie. L’insuline entre alors en jeu : cette hormone signale aux cellules d’absorber le sucre circulant dans le sang pour que la glycémie (taux de sucre dans le sang) baisse, car si elle est trop élevée, cela peut provoquer des complications à long terme sur des organes (reins, yeux). En cas de diabète, ce système ne fonctionne pas correctement. L’équipe de diabétologie pédiatrique soigne et accompagne les enfants diabétiques et leur famille. 

Qu’est-ce que le diabète ?

Contenu

Le diabète est une maladie chronique qui entraîne une hyperglycémie, c’est-à-dire un taux de sucre trop élevé dans le sang. On l’appelle aussi diabète sucré. Il en existe plusieurs formes et chacune nécessite un traitement différent. C’est pourquoi un diagnostic et une prise en charge rapides sont cruciaux pour la santé de l’enfant. Les signes d’appel sont une soif excessive, une envie fréquente d’uriner (aussi la nuit), une fatigue et une perte de poids.  

  • Le diabète de type 1, la forme la plus fréquente chez les enfants, peut se déclarer à tout âge. Il s’agit d’une maladie auto-immune qui détruit les cellules productrices d’insuline. Sans cette hormone, le corps ne peut plus assimiler le sucre.  
  • Le diabète de type 2 se développe surtout chez les adolescentes et adolescents en surpoids ou souffrant d’obésité. Dans ce cas, l’insuline n’est pas produite en suffisance ou le corps n’arrive pas à l’utiliser (résistance à l’insuline).  
  • La troisième forme est appelée diabète monogénique, car un défaut génétique empêche la production d’insuline. Elle touche environ 4% des enfants diabétiques, y compris les nouveau-nés. 

Prise en charge

Contenu

À l'Hôpital des enfants, l’équipe de diabétologie pédiatrique prend en charge tous les enfants diabétiques. Au moment où le diabète de type 1 se déclare, les enfants arrivent pour la plupart d’abord aux urgences puis, pour certains d’entre eux, aux soins intensifs afin d’être stabilisés, en raison du diagnostic tardif et de symptômes sévères. Après un séjour en soins aigus et leur rétablissement, ils suivent avec leurs parents un programme d’éducation thérapeutique afin de comprendre la maladie, sa gestion au quotidien et son traitement (injection d’insuline). Cette prise en charge se fait en collaboration avec une équipe composée de médecins, d’infirmières et infirmiers spécialisés, de diététiciennes et diététiciens, pédopsychiatres et psychologues, pour que parents et enfants soient à l’aise avec le traitement à domicile. En cas de questions ou de besoins de la part des familles, l’équipe de diabétologie pédiatrique est disponible 24h/24 par téléphone. Par la suite, les enfants sont suivis en consultation ambulatoire, la première fois après une semaine, puis de façon espacée et enfin tous les trois mois. 

Pour les enfants souffrant de diabète de type 2 ou à risque de le développer, l’approche est selon les cas préventive ou thérapeutique et consiste principalement en un accompagnement dans l’hygiène de vie de l’enfant (perte de poids, activité physique, alimentation équilibrée) et en une prise de médicaments par voie orale, parfois aussi d’insuline. La prise en charge liée au surpoids a lieu en collaboration avec la Consultation santé et mouvement

Les HUG disposent également d’une grande expertise dans les tests génétiques pour le diabète monogénique. Ils ont été parmi les premiers à développer cet outil et réalisent aujourd’hui des analyses venant de toute la Suisse.  Pouvoir l’identifier est crucial afin d’optimiser sa prise en charge et parfois de proposer un traitement oral spécifique permettant un meilleur contrôle chez l’enfant. Dans certains cas, il peut être proposé au lieu des injections d’insuline, ce qui améliore fortement la qualité de vie de l’enfant.  

Quand les enfants diabétiques atteignent l’âge adulte, une consultation de transition est organisée avec la diabétologie et l’endocrinologie pour adultes. L’équipe soignante de diabétologie pour adultes travaillant également au sein de la pédiatrie, le relais est ainsi facilité.  

L’équipe de diabétologie pédiatrique participe aussi à l’organisation de camps d’été ainsi que de nombreuses activités et ateliers ludiques, afin que les enfants de différentes régions puissent se rencontrer, échanger et apprendre.

Dernière mise à jour : 21/06/2022