Neuro-orthopédie pédiatrique

Partager Imprimer

Unité d’orthopédie et de traumatologie pédiatriques 
Hôpital des enfants 
Rue Willy Donzé 6 
1205 Genève 

+41 (0)22 372 40 01

Docteur
Romain Dayer

Photo
Image
Géraldo de Coulon
Docteur Géraldo De Coulon
Médecin adjoint et responsable de filière neuro-orthopédie
Téléphone
Contenu

L’équipe d’orthopédie et de traumatologie pédiatriques dispose d’une expertise dans la prise en charge des enfants souffrant d’affections neurologiques touchant les muscles et le squelette, comme la myopathie ou l’infirmité motrice cérébrale. Ces troubles sont liés à des lésions congénitales ou des traumatismes au cerveau, à la moelle épinière, aux nerfs ou aux muscles, avec pour conséquence des problèmes liés à la marche, à la posture ou aux mouvements. À l’Hôpital des enfants, les spécialistes en neuro-orthopédie pédiatrique évaluent les besoins de chaque enfant pour répondre à leurs difficultés et faciliter leur quotidien. 

La maîtrise de tous les traitements

Contenu

Comme l’équipe maîtrise à la fois les traitements médicaux et chirurgicaux, elle propose celui qui est le plus adapté à la situation de l’enfant. La majorité des traitements en neuro-orthopédie pédiatrique sont non chirurgicaux : physiothérapie, ergothérapie, utilisation de moyens auxiliaires (attelle jambière ou fauteuil roulant par exemple) ou encore injection de toxine botulique pour détendre les muscles dans les cas d’hyperactivité musculaire se traduisant par des spasmes ou des tremblements. 

Quand les moyens non chirurgicaux ne suffisent pas, les spécialistes réalisent une opération. Mais le plus tard possible au cours de la croissance afin d’éviter les récidives. L’équipe discute toujours avec les parents des bénéfices et risques associés. Lorsque cela est possible, elle privilégie la chirurgie minimalement invasive, une technique qui repose sur des micro-incisions sur la peau. Celle-ci permet de favoriser une guérison rapide, de réduire la prise d’antidouleurs et présente l’avantage de ne laisser qu’une cicatrice minime. Elle est notamment pratiquée pour l’ostéotomie du bassin percutanée, en cas de luxation des hanches chez l’enfant fortement handicapé. 

Une analyse détaillée de la marche

Contenu

Pour les enfants ayant des troubles de la marche, les spécialistes de neuro-orthopédie pédiatrique collaborent avec le laboratoire de la marche (cinésiologie) Willy Taillard des HUG, un lieu unique en Suisse romande. Grâce à une technologie de pointe, l’équipe analyse en détail la marche de l’enfant et visualise en trois dimensions les mouvements de chaque articulation ainsi que l’activité musculaire. Ces informations permettent de trouver, puis traiter la source du problème. En suivant l’enfant sur plusieurs années, il est possible d’adapter le traitement en fonction de l‘évolution de sa marche. 

Les spécialistes restent toujours à l’écoute des besoins de l’enfant et de sa famille. Elles et ils assurent un suivi tout au long de son développement afin d’adapter le traitement à sa croissance. Après l’âge de 16 ans, ou 21 ans dans certains cas, les jeunes sont suivis en médecine adulte.

Principales pathologies traitées

Contenu
  • Infirmité motrice cérébrale 
  • Maladies neuromusculaires 
  • Myopathie 
  • Pied bot varus équin 
  • Spina bifida 
  • Tip toe walker 
Dernière mise à jour : 31/05/2022