Trou maculaire : Le retour à la maison

À votre sortie, vous recevez les convocations à vos rendez-vous de suivi postopératoire. Vous devez être accompagné-e d’un-e proche pour votre retour à domicile et ne pas rester seul-e la première nuit.

À la maison, suivez les consignes de votre ophtalmologue et respectez le traitement prescrit (collyres et autres médicaments).

Quelles sont les consignes à suivre ?

Privilégiez les fruits et les légumes pour prévenir la constipation. Le but est d’éviter les efforts à la poussée pouvant faire pression sur l’œil ou, parfois, causer des hémorragies. Signalez à votre médecin tout problème de transit.

Si du gaz a été injecté dans votre œil :

  • Gardez le visage tourné vers le sol au minimum 12 heures sur 24 pendant une semaine. Pour cela, vous pouvez rester couché-e sur le ventre ou être assis-e à une table, la tête posée sur les bras ou sur un traversin. Il est important de respecter cette consigne, car cela permet à la bulle de gaz d'appuyer au bon endroit sur la rétine pour la recoller.
  • Vous pouvez prendre vos repas et aller aux toilettes normalement.

! ATTENTION
Ne voyagez ni en avion, ni en altitude (par exemple, à la montagne) jusqu’à ce que le gaz ait disparu, car la pression dans l’œil associée à un changement d’altitude, pourrait augmenter dangereusement et vous faire perdre la vue.

Si vous devez subir une autre opération pendant cette période (hors ophtalmologie), un bracelet informe les autres médecins de la présence de gaz dans votre œil. Une fois le gaz résorbé, le bracelet est retiré.

Quels sont les gestes à éviter ?

  • Frotter ou toucher l’œil opéré.
  • Mouiller votre œil avec de l’eau lors de toilette / douche, shampoing, etc., même s’il est protégé par un pansement.
  • Vous maquiller.
  • Secouer la tête et effectuer toutes activités fatigantes (sport, ménage, jardinage, etc.).
  • Porter des objets lourds.
  • Conduire sans l’autorisation de votre chirurgien-ne.

Quand pouvez-vous reprendre vos activités ?

Votre activité professionnelle, l’utilisation de machines et d’outils dangereux ainsi que la conduite automobile sont déconseillées pendant un certain temps.

Votre ophtalmologue vous indique quand et quelles activités vous pouvez reprendre, en fonction de votre récupération et de votre acuité visuelle avant l’intervention.

! ATTENTION
Si vous observez un ou plusieurs des symptômes suivant :

  • votre vue diminue.
  • une douleur dans l’œil.
  • vous avez des sécrétions importantes.
  • votre œil rougit de plus en plus.
  • les paupières enflent beaucoup.

Rendez-vous immédiatement aux urgences ophtalmologiques (6h30 à 20h) ou aux urgences des HUG (20h à 6h30).

<RETOUR

 

Dernière mise à jour : 13/07/2020