Engagement humanitaire et coopération internationale

Partager Imprimer

Engagement humanitaire aux HUG

S’inscrivant dans la tradition de la Genève internationale, les HUG s’engagent depuis plus de 40 ans dans des partenariats humanitaires et dans la coopération internationale ainsi que dans l’aide au développement. 

Les projets s’inscrivent dans la durée et portent sur la formation, le renforcement des capacités des institutions partenaires et la recherche. Ils apportent une expertise technique  dans des domaines aussi variés que les maladies tropicales négligées, les maladies  chroniques, les maladies infectieuses, l’anesthésie ou encore la chirurgie cardiaque ou reconstructive.

Les objectifs de ces projets sont multiples :

  • Faciliter l’accès équitable à la santé et aux soins dans les pays à ressources limitées. Ceci en répondant à des besoins des populations, en ayant un impact sur la communauté et en améliorant l’état sanitaire de ces pays à travers le renforcement des capacités et des compétences des professionnels de santé
  • Développer les compétences des professionnels des HUG en les confrontant à d’autres environnements afin de favoriser la motivation et une culture d’engagement 
  • Renforcer la notoriété et la visibilité des HUG au niveau international

De nombreux projets sont ainsi réalisés dans les pays à ressources limitées, le plus souvent en Afrique, en Asie et en Europe de l’Est. 

Pour remplir cet engagement, les HUG s’appuient sur la Commission des affaires humanitaires (CAH) et sur une politique privilégiant le développement durable. 

Les sources de financement pour la conduite de ces projets et de ces missions humanitaires sont multiples : 

  • le fonds de péréquation, constitué d’un prélèvement des honoraires de l’activité privée des médecins-cadres des HUG,
  • des financements accordés par la Direction du développement et de la coopération (DDC), organe du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) en charge de la coopération internationale, 
  • des fonds alloués par le Service de la solidarité internationale, organe de financement de l’Etat de Genève pour des actions de coopération et d’aide humanitaire,
  • des dons attribués par la Fondation privée des HUG,
  • des dons de fondations privées genevoises. 

Missions humanitaires

Il existe deux types de missions humanitaires :

  • Les interventions médicales ponctuelles (2 à 3 semaines) qui ont lieu le plus souvent à la suite d’une catastrophe naturelle (tremblement de terre, tsunami, etc.). Elles sont réalisées dans le cadre de la convention avec le Service d’aide humanitaire (SHA) sous l’égide de la Direction du développement et de la coopération (DDC), 
  • Mise à disposition de collaboratrices et collaborateurs des HUG pour des missions d’une durée variant de 3 à 12 mois auprès du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ou encore de Médecins sans frontières (MSF). Le but étant de renforcer l’assistance aux populations en situation d’urgence lors de conflits armés, de déplacements massifs ou encore lors d’épidémies.

En 2019, ce sont 12 collaboratrices et collaborateurs qui sont partis en missions d’aide humanitaire avec le SHA/DDC, le CICR ou MSF pour une durée totale de 584 jours.

Projets de coopération internationale

Ces projets visent à renforcer les capacités de l’institution partenaire afin que la population en tire un bénéfice direct, avec une amélioration de l’accès aux soins et aux services de santé.

Ces projets prennent plusieurs formes :

  • Enseignements, transferts d’expertises (médical, soins) dans les hôpitaux partenaires
  • Accueil de médecins et soignants dans les HUG pour des compléments de formation
  • Recherches opérationnelles
  • Evaluations des systèmes de santé et des besoins en formation
  • Partages d’expertises : en collaboration avec d’autres partenaires suisses (Sentinelles, la Fondation Children Action, Cœurs pour tous) pour prendre en charge de jeunes enfants souffrant de pathologies graves.

Au cours de ces cinq dernières années, pas moins de 77 projets ont vu le jour, pour un montant de 2'276'932 francs, grâce au fonds de péréquation des HUG et à des fonds externes (État de Genève, DDC).

En 2019, 76 collaboratrices et collaborateurs sont partis sur 56 missions différentes afin de mettre en œuvre ces différents projets. Au total, ces derniers ont été commissionnés sur une durée de 582 jours.

Parallèlement, dans le cadre de conventions avec les fondations Terre des hommes ou Sentinelles, les HUG accueillent régulièrement des patients d’Afrique sub-saharienne nécessitant des soins hyperspécialisés en pédiatrie (interventions cardiaques ou chirurgie plastique et reconstructive des séquelles du noma). 
Les HUG organisent d’ailleurs annuellement une mission conjointement avec la fondation Sentinelles, la prochaine étant planifiée pour le 1er semestre 2021 à Dakar (Sénégal).

Dernière mise à jour : 13/10/2021