Responsabilité

Responsabilité économique

Mot-clé : économicité

Les HUG gèrent un budget annuel de 1,9 milliard de francs. Ce chiffre donne la mesure de la responsabilité financière qui leur incombe. Une gestion performante et responsable implique de : contenir les coûts ; utiliser parcimonieusement les ressources qui leur sont confiées ; viser à l’efficacité des services produits. La mise en place de processus au niveau des soins (accès aux urgences, aux plateaux techniques, mise en place d’itinéraires cliniques), ainsi que de nouvelles procédures (par exemple en ce qui concerne la commande de poches de sang) sont les garants d’une économicité bien pensée et bien appliquée. La responsabilité économique est indissociable de la qualité et de la sécurité des soins.

Divers indicateurs permettent de contrôler et de mesurer l'économicité. Les tableaux de bord institutionnels comptent près de 200 indicateurs regroupés dans quatre domaines: patient et patiente; prestations et processus; organisation, ressources humaines et budget; finances.

Responsabilité environnementale

Mot clé :  vert

L’engagement des HUG dans un management respectueux de l’environnement s’exprime dans 11 domaines d’action, qui sont autant de missions que se sont fixées les HUG.

Quelques exemples d'actions déjà menées.

  • Ecobilan : les HUG sont le premier hôpital européen à réaliser un écobilan à l’échelle de tout un établissement, ce bilan est également un support argumentaire pour promouvoir les mesures d’économies auprès des collaborateurs et collaboratrices et bénéficier d’une visibilité externe.
  • Plan de mobilité : promotion des transports publics, promotion de l’utilisation des P+R, promotion du déplacement en vélo et vélo électrique, développement du covoiturage, etc.
  • Manger local : mise en place des mesures pour une prise de conscience et une modification des habitudes de consommation alimentaire en vue de réduire l’impact sur l’environnement. Sensibilisation des collaborateurs et collaboratrices et invitation à un comportement éco-responsable, défense du commerce local dans le domaine de l'alimentation.
  • Emballages : mise en place de mesures permettant de diminuer les quantités d'emballages, ou tout du moins de les recycler ou les réutiliser.

Voir le Rapport de durabilité 2023

Voir aussi la plaquette en français, en anglais et en allemand

Responsabilité sociale et humanitaire

Mot-clé :  solidarité

Bien au-delà des prestations garanties au sein de la LAMal, les HUG ont pour mission de garantir à toutes et tous des soins de qualité.

Ici, les HUG interviennent dans des missions d’intérêt général. Ailleurs, ils s’investissent de manière exemplaire dans des actes de médecine humanitaire.

Certaines des missions d’intérêt général émanent de spécificités genevoises au plan légal ; une loi sur les véhicules d’urgence délègue aux HUG cette mission vitale. Etre au service de toutes et tous, c’est aussi offrir une consultation aux patientes et patients dépourvus d’assurance maladie. C’est encore recevoir et comprendre des patientes et patients venus d’ailleurs. L’Unité santé asile et réfugiés (USAR) s’y consacre, avec le concours d’un service d’interprétariat. Le planning familial constitue une autre illustration de la diversité du profil de patientes et patients pris en charge par les HUG. Les HUG n’oublient jamais qu’ils sont autant un hôpital de proximité – le seul établissement de santé public du canton – qu’une institution universitaire.

Sur le plan humanitaire, c’est non seulement l’institution, mais aussi souvent les soignants et soignantes en leur nom propre qui s’engagent dans des missions de solidarité. Chaque année, les médecins cadres des HUG reversent une partie de leurs honoraires privés à un fonds humanitaire. Résultat ? Plus de 80 projets de coopération internationale dans 70 pays au cours des dix dernières années.

Les HUG comptent un service de médecine tropicale et humanitaire (SMIH), qui est devenu en 2017 un centre collaborateur de l'OMS, ainsi qu’une commission des affaires humanitaires, créée en 1999 afin de faciliter, coordonner et développer des projets de coopération. Cette commission étudie les projets présentés par un collaborateur ou une collaboratrice des HUG et soumet ses préavis au comité du fonds de péréquation qui décide de leur financement.

Par ailleurs, en partenariat avec la Faculté de médecine de l’Université de Genève et diverses organisations internationales engagées dans la santé mondiale, les HUG ont créé le Geneva Health Forum, dont la 9e édition qui s’est tenue en mai 2022. Ce forum est à chaque fois une occasion exceptionnelle de faire se rencontrer experts et expertes, décideuses et décideurs politiques, membres de la société civile et gens de terrain.

Voir le site du Service de médecine tropicale et humanitaire
Accéder au site du Geneva Health Forum

Responsabilité médicale

Mot-clé :  avenir

En 2023, les HUG ont formé 913 médecins internes, 242 cheffes et chefs de clinique en formation FMH, 1228 stagiaires médicaux, 1332 stagiaires professionnel et professionnelles de la santé, 213 apprentis et apprenties. Préparer la relève médicale fait partie des missions essentielles pour l’avenir.

En amont, alors que de nombreux soignants et soignantes à la pointe de leurs compétences arrivent en fin de carrière professionnelle, il s’agit d’optimiser le recrutement de nouvelles et nouveaux spécialistes.

Parallèlement, les HUG s'investissent dans la mise en valeur des talents présents dans l'institution. Une Journée de l'Innovation et une Journée de la Recherche ont été mises en place dans ce but et recueillent chaque année un grand succès.

En savoir plus sur la Journée de l'innovation
En savoir plus sur la Journée de la recherche

Responsabilité éthique

Conformément avec la Loi sur la protection des lanceurs d’alerte au sein de l’Etat (LPLA) et les obligations qui en découlent pour les HUG en tant qu'employeur, l’institution a mis sur pied des procédures pour le signalement d’irrégularités et pour la protection des lanceurs d’alerte ainsi que des témoins à travers une plateforme dédiée. Celle-ci est accessible via le lien : https://hug.integrityline.io/

En savoir plus

Le ou la collaboratrice qui souhaite signaler un évènement indésirable (EI), c’est-à-dire un événement inattendu et non souhaité, observé au cours d’une activité clinique, logistique ou administrative des HUG et/ou survenant dans le cadre de ses infrastructures, peut faire une déclaration sur la plateforme dédiée aux EI, accessible via l’intranet des HUG. En cas de question, il ou elle peut s’adresser au Groupe de protection de la personnalité (GPP).

Dernière mise à jour : 14/06/2024