Le syndrome de l'œil sec

Brochure pour les patients : Le syndrome de l'oeil sec

Qu’est-ce que le syndrome de l’œil sec ?

C’est une affection de l’œil qui survient lorsque celui-ci n’est plus suffisamment humidifié et devient sec.

Le syndrome de l’œil sec concerne un peu moins d’un tiers de la population générale. Les femmes sont plus touchées que les hommes. C’est l’un des motifs les plus fréquents de consultation en ophtalmologie.

Comment l’œil est-il humidifié ?

Les glandes lacrymales produisent continuellement des larmes. Celles-ci sont indispensables à une bonne vue, car elles nourrissent l’œil, le nettoient, le protègent et l’hydratent. Composées de lipides (huile), d’eau et de mucus, elles sont réparties par le clignement des paupières et forment un film de plusieurs couches qui garde l’œil, et en particulier la cornée, humide et lisse.

Quand la qualité ou la quantité des larmes est insuffisante, ou lorsque le film de larmes est fragile, les yeux deviennent secs. On parle de sécheresse oculaire ou de syndrome de l’œil sec. Le liquide lacrymal ne peut alors plus jouer son rôle et provoque l’un ou plusieurs des effets suivants :

  • une évaporation du liquide trop rapide.
  • une baisse de la production des larmes.
  • une mauvaise répartition des larmes sur l’œil.

? LE SAVIEZ-VOUS
Nous produisons à peu près un litre de larmes par an. Le syndrome de l’œil sec n’empêche pas de pleurer !

 
l'humidification de l'oeil
 

Quels sont les symptômes ?

  • Irritation, rougeur, démangeaison, douleur.
  • Sensation de brûlure, de sable ou de corps étranger dans l’œil.
  • Larmoiement : les yeux « pleurent » pour compenser la sécheresse de l’œil, mais sans succès. La qualité du liquide produit est insuffisante.
  • Sensibilité à la lumière.
  • Sécrétions (œil « sale »).
  • Gêne ou douleurs à l’ouverture des yeux le matin.
  • Baisse de la vue ou vue trouble, surtout à la lecture ou à l’écran.
  • Sensation de fatigue des yeux.

Les syndromes de l’œil sec sont rarement graves, mais ils sont souvent très inconfortables. Toutefois, certaines formes sévères peuvent conduire à la détérioration de la cornée et menacer la vue.

Consultez votre ophtalmologue si vous suspectez un syndrome de l’œil sec ou si votre vue est dégradée.

Quelles sont les causes ?

Principales causes

  • Facteurs liés à l’environnement augmentant avec la durée d’exposition : vent, intérieur trop chaud et sec, climatisation, pollution, etc.
  • Prise prolongée de certains médicaments (contre le rhume, les allergies et la douleur, diurétiques, antidépresseurs, neuroleptiques, somnifères, bêtabloquants, traitements hormonaux, etc.).

Autres causes

  • Changements hormonaux chez la femme.
  • Tabagisme actif et passif.
  • Diabète, allergies, maladies qui affectent les glandes, maladies ou atteintes qui affectent le fonctionnement des paupières et le clignement des yeux, ou exposent continuellement la cornée à l’air.
  • Chirurgie réfractive (pour corriger la vision).
  • Excès ou manque de certaines vitamines.
  • Utilisation prolongée d’écrans (ordinateur, Smartphone, etc.).
  • Port prolongé de lentilles de contact.

✔ CHECK-LIST
Prévenir le syndrome de l’œil sec

  • Protégez vos yeux du courant d’air du sèche-cheveux ou du ventilateur.
  • Clignez souvent des yeux pour les humidifier lorsque vous travaillez face à un écran. Faites des pauses toutes les 20 minutes en regardant au loin pendant 20 secondes.
  • En hiver, humidifiez l’air dans la maison.
  • Évitez de fumer ou de rester dans un lieu enfumé.
  • Nettoyez bien vos yeux, vos paupières et vos cils pour éliminer le maquillage.
  • Protégez vos yeux du soleil, du vent et de la poussière (lorsque vous bricolez par exemple).

 

Télécharger la brochure Le syndrome de l'oeil sec

Dernière mise à jour : 16/07/2020