Projet de soins anticipé (ProSA)

Partager Imprimer

Présentation

Contenu

Les patients et patientes et leurs proches expriment le souhait de rester autonome le plus longtemps possible et de participer aux prises de décision médicales les concernant de façon précoce. La culture médicale évolue donc en faveur de l'anticipation des soins et de la décision partagée. 

Le Projet de soins anticipés, traduction d' Advance Care Planning, est le processus dans lequel les patients et patientes et, le cas échéant leurs proches, discutent avec les équipes médico-soignantes des objectifs de soins, les définissent et les adaptent régulièrement au déroulement concret de la maladie. 

Il s’agit d’un processus dynamique d’échanges. Au cours de ce dialogue continu tout au long du parcours de maladie, une réflexion commune est portée sur la situation présente et anticipe son évolution, comme la survenue possible de complications et les mesures thérapeutiques à prendre le cas échéant. 

Trois volets constituent le Projet de soins anticipés :

  1. L’instruction médicale d’urgence et ses 5 niveaux de précision
  2. Les directives anticipées
  3. Le plan de soins anticipé

Chaque élément évolue en fonction de l’état de santé de la personne concernée et reste accessible au personnel médico-soignant lors de la prise en charge aux HUG et lors des sorties.

L'instruction médicale d'urgence
Contenu

L’instruction médicale d'urgence (IMU) est une prescription signée par le médecin et discutée avec le ou la patiente lors de son hospitalisation. Elle précise ce qui doit être fait en cas d'arrêt cardiaque ou autre complication médicale aigue. L’information est enregistrée dans le dossier médical informatisé. 
La question est abordée à chaque hospitalisation, lors d’un déplacement dans une autre unité ou site hospitalier, ou encore selon l’évolution clinique de la personne concernée. Les proches sont également impliqués si besoin. 

 

L’IMU prévoit cinq niveaux de soins en situation d’urgence : 

Contenu
  1. IMU 1 : l’instruction est de prolonger la vie et d’accepter que tout soit mis en œuvre pour y parvenir (monitorage, et suppléances selon indication, intubation, ventilation invasive). La prise en charge est assurée par les soins intensifs ou intermédiaires, le transfert vers unité de ce type est organisé.
  2. IMU 2 : l'instruction est de prolonger la vie et d’accepter que tout soit mis en œuvre pour y parvenir (monitorage, et suppléances selon indication, intubation, ventilation invasive) sauf une réanimation cardiovasculaire. La prise en charge est assurée par les soins intensifs ou intermédiaires, le transfert vers unité de ce type est organisé.
  3. IMU 3 : l’instruction est prolonger la vie, mais sans avoir recours à une ventilation invasive. La prise en charge est assurée par les soins intensifs ou intermédiaires, le transfert vers unité de ce type est organisé.
  4. IMU 4 : l'’instruction est de prolonger la vie mais sans soins invasifs. La prise en charge est assurée par l’unité où la personne est hospitalisée ou si besoin, elle est transférée vers une unité de soins aigus. 
  5. IMU 5 : l'instruction est d’assurer le confort du patient ou de la patiente en contrôlant les symptômes et en réduisant les douleurs (y.c. la sédation palliative), sans essayer de prolonger la vie. Des soins palliatifs sont introduits. La prise en charge se fait dans l’unité ou se trouve hospitalisée la personne ou elle est transférée vers une unité de soins palliatifs. 
Les directives anticipées
Contenu

Les directives anticipées sont rédigées par le patient ou la patiente, elles déterminent ses préférences et le déroulement des soins ainsi que l’identité du ou de la représentante thérapeutique. Elles font référence lorsque la personne n’est plus en capacité de s’exprimer.

 

Outils à disposition pour aider leur rédaction

Contenu
  • Une page internet Directives anticipées et sa version sous forme de brochure qui peut être téléchargée.
  • Un outil Accordons-nous disponible sur l’application Concerto, qui peut être téléchargée gratuitement sur App Store ou Google play. Concerto est accessible également sur la page web. L’outil aborde l’anticipation des soins sous tous ses angles : médical, éthique, juridique, culturel et pratique. Il offre également la possibilité de rédiger les directives anticipées grâce à un formulaire intégré et téléchargeable.
Le plan de soins anticipé
Contenu

Le plan de soins anticipé rassemble par écrit dans le dossier médical du ou de la patiente toutes les discussions au sujet des objectifs de soins avec les parties prenantes : patients et patientes, équipes médico-soignantes et proches. Il concerne particulièrement les personnes atteintes d’une ou  plusieurs maladies sévères,  qui risquent d’être hospitalisées à plusieurs reprises ou celles provenant d’un établissement médico-social.

Ces discussions visent à s’accorder sur les objectifs de soins en détaillant certaines prises en charge. Elles permettent également d’anticiper les actions en cas de complications médicales, comme par exemple lors d’une crise de douleur ou d’une difficulté à respirer ou encore en cas de chute. 

Le plan de soins discuté à l’hôpital est transféré aux médecins traitants ou aux prestataires de soins avec l’accord du patient ou de la patiente. 
 

Plus d'informations

Dernière mise à jour : 22/09/2022