L’occlusion veineuse rétinienne : Les traitements

Il n’existe actuellement pas de traitement pour rétablir une circulation rétinienne parfaite.

Les traitements disponibles ont pour but de préserver l’acuité visuelle et de traiter les complications de l’OVR comme l’œdème maculaire et la néovascularisation.

Quels sont les traitements ?

Injections intra-vitréennes d’anti-VEGF

Des substances (les anticorps anti-VEGF) sont injectées toutes les quatre semaines dans le corps vitré pour bloquer la croissance des néovaisseaux et empêcher la formation d’un œdème maculaire.

Ces injections visent à stabiliser votre vision. Elles permettent dans un grand nombre de cas de regagner une certaine acuité visuelle, voire même de rétablir complètement la vision.

Votre ophtalmologue discute avec vous de la fréquence et de la durée des injections en fonction de l’évolution de la maladie. Le plus souvent, elles sont répétées pendant plusieurs années.

Injections intra-vitréennes de corticostéroïdes

Ce traitement consiste à injecter dans le corps vitré un implant biodégradable qui diffuse lentement un corticoïde dans votre œil pendant trois à quatre mois. Il vise à réduire ou à assécher l’œdème maculaire et ainsi rétablir votre vision.

+ INFO
En cas de traitement aux injections intra-vitréennes, vous repassez régulièrement des examens (OCT et angiographies) pour contrôler l’évolution de la maladie.

Traitements au laser de la rétine

Ils sont surtout utilisés pour prévenir l’aggravation de la maladie en empêchant la prolifération des néovaisseaux.

La photo-coagulation pan-rétinienne est appliquée en cas d’OVCR ischémique. Toute la périphérie de la rétine est alors traitée sans toucher la macula.

+ INFO
Les traitements sont remboursés dans les prestations de base de l’assurance maladie (LAMal) sous déduction de la franchise et de la participation (10% des frais à votre charge).

<RETOUR

 

Dernière mise à jour : 14/07/2020