Les traitements des voies lacrymales

Quels sont les objectifs des traitements ?

Les traitements varient selon la cause et la sévérité du problème. Ils visent à :

  • soulager l’inconfort du larmoiement continu.
  • réduire la douleur causée par la présence d’une infection ou d’un abcès dans les voies.
  • prévenir les surinfections et les complications.
  • corriger l’apparence esthétique.

Traitements médicaux

En cas d’infections, le/la médecin vous prescrit des antibiotiques par voie orale ou sous la forme de gouttes à appliquer dans l’œil (collyre).

Selon la gravité de l’infection, il/elle injecte le traitement directement par les points lacrymaux sous anesthésie locale.

Si un abcès s’est formé, l’ophtalmologue peut pratiquer une petite incision cutanée pour le drainer (vider).

ATTENTION
Afin d’évacuer le pus, suivez les consignes suivantes :

  • nettoyez régulièrement l’œil infecté avec un gant propre et de l’eau chaude
  • appliquez des compresses chaudes et massez doucement les points lacrymaux.

Traitements chirurgicaux

Il existe différentes interventions selon la nature du problème et sa localisation dans les voies lacrymales. Votre ophtalmologue vous explique la procédure adaptée à votre cas.

Les traitements chirurgicaux sont indiqués pour :

  • retirer une tumeur ou un corps étranger qui bouche les voies lacrymales.
  • reconstruire des parties endommagées et rétablir le système d’évacuation des larmes suite à un traumatisme, une infection, une brûlure ou un paralysie faciale.

Les interventions chirurgicales ambulatoires :

Les interventions chirurgicales en hospitalisation :

<RETOUR

 

Dernière mise à jour : 16/07/2020