Quels sont les traitements de la DMLA humide?

Injections intra-vitréennes

Le traitement consiste à injecter toutes les quatre semaines dans le corps vitré (le gel transparent qui remplit l’œil) des substances qui ont pour but de réduire ou assécher l’œdème maculaire.

Dans 20 à 30% des cas, ces injections permettent de regagner une certaine acuité visuelle et une stabilisation dans 90% des cas.

Votre ophtalmologue décide de la fréquence des injections en fonction de l’évolution de la maladie. Le plus souvent, elles sont nécessaires pendant plusieurs années.

Ce traitement est le plus couramment utilisé, car il est le plus efficace et le plus sûr pour votre œil.

ATTENTION
Après une injection intra-vitréenne, informez votre ophtalmologue si:

  • vous vous «sentez mal» (nausées, maux de tête)
  • votre œil vous lance.

Ces symptômes peuvent signifier une augmentation de la tension dans l’œil, qui doit être traitée immédiatement.

+ INFO
En cas de traitement aux injections intravitréennes, vous repassez régulièrement des examens, en particulier des OCT, pour contrôler l’état de votre macula et l’évolution de la maladie, et ajuster le traitement.

Thérapie photodynamique (PDT) au laser froid

Elle peut être utilisée dans les cas ne répondant pas aux injections intra-vitréennes.

Le traitement consiste à injecter dans la veine de votre bras un produit activé uniquement par la lumière froide du laser. Il permet d’éliminer les vaisseaux anormaux en cause dans l’œdème de la rétine.

Ces interventions sont réalisées en salle de traitement et durent entre 10 et 30 minutes selon la taille de la zone à traiter.

Pendant l’intervention au laser, vous pouvez percevoir un éblouissement qui peut se prolonger pendant quelques minutes après le traitement.

La sensation peut être désagréable. La douleur est généralement modérée et très fluctuante. Pendant 48h après le traitement, vous êtes sensible à toute exposition à la lumière. C’est pourquoi le port de lunettes de protection est conseillé.

+ INFO
Les traitements de la DMLA sont remboursés dans les prestations de base de l’assurance maladie (LAMal) sous déduction de la franchise et de la participation (10% des frais à votre charge).

Dernière mise à jour : 15/05/2019