Les formes et les causes de la dégénérescence maculaire liée à l'âge

Il existe deux formes de DMLA.

DMLA sèche

La DMLA sèche est la plus courante. Elle est causée par le vieillissement et la détérioration des mécanismes qui « nettoient » la macula. Les déchets provenant de la destruction de cellules forment alors des dépôts jaunâtres, appelés « druses » ou « drusen », qui s’accumulent sous la rétine. À un stade tardif, ils provoquent la mort des cellules de la macula qui captent la lumière (cellules photoréceptrices), ce qui altère la vision centrale. La forme sèche évolue généralement lentement.

DMLA humide

La DMLA humide progresse beaucoup plus rapidement. Parallèlement à l’accumulation des druses, de nouveaux vaisseaux sanguins anormaux se forment sous la rétine, au niveau de la macula. Ces vaisseaux très fragiles et poreux laissent s’échapper du sang et du liquide qui provoquent la formation d’un œdème maculaire. Lorsque ces anomalies persistent, les cellules photoréceptrices de la macula meurent et la vision centrale se dégrade.

LE SAVIEZ-VOUS
85-90% des personnes atteintes de DMLA ont une forme sèche. 90% des pertes rapides de la vision sont dues à la forme humide de la DMLA.

Quels sont les facteurs de risques ?

  • Avoir plus de 50 ans.
  • Hérédité.
  • Peau claire et yeux bleus.
  • Antécédent de DMLA dans l’autre œil.
  • Consommation de tabac.
  • Autres maladies : diabète, hypertension artérielle.
  • Alimentation déséquilibrée et surpoids.

L’exposition répétée au soleil sans lunettes de protection pourrait constituer un risque supplémentaire.

✔ CHECK-LIST
Prévention de la DMLA

  • Après 50 ans, consultez un ophtalmologue une fois par an.
  • Dès le plus jeune âge, portez des lunettes de soleil quand la luminosité est forte.
  • Arrêtez de fumer.
  • Adoptez une alimentation riche en vitamines et minéraux.

<RETOUR

 

Dernière mise à jour : 13/07/2020