Neurochirurgie pédiatrique

Partager Imprimer

Hôpitaux Universitaires de Genève  
Service de neurochirurgie  
Rue Gabrielle-Perret-Gentil 4 
1205 Genève 

+41 (0)22 372 40 01

Docteur
Andrea Bartoli 

Contact from a OG Structure

Hôpitaux Universitaires de Genève  
Service de neurochirurgie  
Rue Gabrielle-Perret-Gentil 4 
1205 Genève 

+41 (0)22 372 40 01

Docteur
Andrea Bartoli 

Un cerveau d’enfant n’est pas un cerveau d’adulte miniature. C’est pourquoi les affections rencontrées en neurochirurgie pédiatrique nécessitent une prise en charge et un savoir-faire médical spécifiques. 

La neurochirurgie pédiatrique s’occupe essentiellement des pathologies impliquant le système nerveux central (SNC) et les membranes qui l’entourent, les méninges. Le SNC comprend le cerveau et la moelle épinière. Localisée dans la colonne vertébrale, la moelle épinière s’étend jusqu’à la région lombaire. Elle constituée de fibres nerveuses qui véhiculent des informations entre le cerveau et le reste du corps. 

Neurochirurgie pédiatrique : du diagnostic à la prise en charge 

Contenu

A l’Hôpital des enfants, des techniques médicales de pointe sont utilisées en complément d’un examen clinique poussé pour établir le diagnostic exact. Citons, par exemple, le scanner (ou examen aux rayons X), l’imagerie médicale par résonance magnétique (IRM), qui fait appel, comme son nom le suggère, à des champs magnétiques pour visualiser les organes internes sous forme de coupes détaillées, ou encore l’électroencéphalographie (EEG), qui enregistre l'activité électrique du cerveau à travers le crâne, grâce à des capteurs, appelés électrodes, placés sur le cuir chevelu. 

La prise en charge proposée par le Service de neurochirurgie pédiatrique de l’Hôpital des enfants peut se faire dès la naissance (voire avant, durant la grossesse), jusqu’à la fin de la croissance. Lorsque cela est possible, le traitement se déroule en ambulatoire. Si une intervention chirurgicale est nécessaire, l’enfant est hospitalisé en moyenne quelques jours. Des antidouleurs lui sont éventuellement prescrits pour le soulager durant sa convalescence. 

Les pathologies rencontrées en neurochirurgie pédiatrique 

Contenu

Les affections les plus fréquemment traitées en neurochirurgie pédiatrique sont : 

  • Les malformations de la tête dues à la fermeture prématurée d’une ou de plusieurs articulations fibreuses entre les os du crâne : Le traitement par chirurgie crânio-faciale se fait conjointement par les services de chirurgie maxillo-faciale et plastique. Il est généralement réalisé entre le 6e et le 12e mois de vie de l’enfant et  associé à un excellent pronostic. 
  • Les tumeurs du cerveau et de la moelle épinière : L’opération consiste à retirer la tumeur. Grâce aux progrès médicaux et technologiques, les séquelles postopératoires sont aujourd’hui considérablement réduites. 
  • Les traumatismes crâniens de l’enfant : Ils sont le plus souvent dus à des accidents (chute à vélo par exemple). Les conséquences – et donc le traitement – dépendent de la gravité du traumatisme. 
  • La spina bifida : Il s’agit d’une malformation de la colonne vertébrale ou de la moelle épinière. La chirurgie corrective et prophylactique peut avoir lieu très tôt dans la vie de l’enfant. 
  • Les malformations congénitales au niveau du cervelet ou de la jonction entre la tête et la colonne cervicale : Elles n’entraînent pas toutes des symptômes ; selon les cas, un traitement chirurgical peut être proposé. 
  • L’hydrocéphalie : Elle est due à une accumulation excessive de liquide cérébrospinal. qui provoque une augmentation de la pression exercée sur le cerveau. Une intervention chirurgicale s’impose pour prévenir le risque de lésions. 
  • L’épilepsie : En l’absence de réponse aux traitements médicamenteux, plusieurs options chirurgicales sont envisagées : retirer les tissus cérébraux incriminés, déconnecter certaines parties du reste du cerveau ou implanter des électrodes à des fins palliatives. 

Une prise en charge personnalisée 

Contenu

Pour une prise en charge optimale des enfants, l’équipe médico-soignante examine la situation au cas par cas. De par la nature des affections traitées, l’approche est multidisciplinaire et repose sur la collaboration entre différentes spécialités pédiatriques : la neurochirurgie, la chirurgie maxillo-faciale et plastique, l’oncologie, la neuropédiatrie, et les soins intensifs.  

Contenu

Le saviez-vous ? 

Il est possible de prévenir la spina bifida. En effet, la supplémentation en acide folique juste avant la grossesse limite le risque de survenue de cette maladie. Il est conseillé aux femmes qui désirent avoir un enfant d’en parler à leur médecin ou à leur gynécologue. 

Dernière mise à jour : 24/06/2022