Chirurgie thoracique pédiatrique

Partager Imprimer

Hôpital des enfants 
Service de chirurgie de l’enfant et de l’adolescent 
Rue Willy-Donzé 6 
1205 Genève 

+41 (0)22 372 40 01

Docteur
Jim Wilde

Docteure
Julie Vidal

Contact from a OG Structure

Hôpital des enfants 
Service de chirurgie de l’enfant et de l’adolescent 
Rue Willy-Donzé 6 
1205 Genève 

+41 (0)22 372 40 01

Docteur
Jim Wilde

Docteure
Julie Vidal

Contenu

Protégeant les poumons et le cœur, la paroi thoracique (ou cage thoracique) comprend les côtes, les vertèbres, le sternum et le diaphragme. Sa constitution, à la fois osseuse et cartilagineuse, lui confère une souplesse permettant de s’adapter aux mouvements du tronc. À l’Hôpital des enfants, la chirurgie thoracique pédiatrique se divise en deux volets : la chirurgie de la paroi et la chirurgie des poumons.

Chirurgie thoracique de la paroi

Contenu

Dès l’enfance ou pendant l’adolescence, la cage thoracique peut être sujette à diverses malformations. Selon les cas, il est possible d’éviter l’opération chirurgicale en ayant recours à des traitements dits « conservateurs ». Il s’agit, par exemple, du port d’un corset. 

Lorsque le traitement conservateur ne peut pas être envisagé ou n’est pas suffisant, l’équipe de chirurgie thoracique pédiatrique propose une intervention. Pour les opérations de la paroi, qui concernent généralement les adolescentes et adolescents, la chirurgie mini-invasive est privilégiée. Cette approche présente plusieurs avantages : cicatrices moindres, diminution des douleurs postopératoires et récupération plus rapide. 

Chirurgie thoracique des poumons

Contenu

Certains enfants présentent une malformation des poumons, souvent détectée au stade prénatal. Après la naissance, l’équipe réalise un bilan avec un scanner thoracique ou une IRM (imagerie par résonance magnétique). Si la malformation ne présente pas de risques, elle est simplement suivie par les spécialistes au cours de la croissance de l’enfant et aucun traitement n’est nécessaire. Si les risques sont importants, une chirurgie est proposée afin d’enlever la partie concernée du poumon et éviter d’éventuelles complications. L’opération est généralement réalisée à la fin de la première année de vie de l’enfant. 

Une prise en charge à l’écoute des enfants et de leur famille

Contenu

L’équipe de chirurgie thoracique pédiatrique de l’Hôpital des enfants prend en charge les enfants dès leur plus jeune âge et jusqu’à 16 ans, adressés par leur pédiatre ou à la suite de la demande directe des parents. La perspective d’une opération pouvant causer de l’anxiété, les médecins veillent à mettre en confiance l’enfant tout en rassurant ses parents. Cela passe par une information simple et transparente sur les options thérapeutiques possibles et le déroulement de la prise en charge, depuis le diagnostic jusqu’au suivi postopératoire. De plus, les médecins utilisent un vocabulaire adapté à l’âge de l’enfant pour communiquer avec lui et un effort particulier est entrepris avec les anesthésiologistes pour privilégier son confort. En principe, toutes les interventions chirurgicales sont pratiquées sous anesthésie générale et des médicaments antidouleurs sont ensuite prescrits pour soulager l’enfant durant sa convalescence. La durée de l’hospitalisation est relativement courte (environ une semaine), car les jeunes récupèrent plus vite que les adultes. 

Une approche personnalisée et multidisciplinaire

Contenu

Tous les enfants bénéficient d’un suivi par l’équipe de chirurgie thoracique pédiatrique de l’Hôpital des enfants jusqu’à la fin de leur croissance. Pour assurer une prise en charge individualisée sur les plans diagnostique, chirurgical et postopératoire, l’équipe de chirurgie thoracique pédiatrique travaille en étroite collaboration avec les physiothérapeutes, les pneumologues, les cardiologues, les oncologues, les généticiennes et généticiens, les radiologues et les anesthésistes. Pour chaque enfant, un groupe multidisciplinaire se réunit régulièrement pour discuter des meilleures options thérapeutiques possibles, en collaboration avec le Centre universitaire romand de chirurgie pédiatrique (CURP). Par ailleurs, un registre national des enfants avec une malformation du poumon a été mis en place afin d’obtenir une vue globale de la pathologie au niveau suisse. 

Le saviez-vous?

À l’Hôpital des enfants, une partie des opérations est effectuée selon des techniques minimalement invasives et vidéo-assistées. Le ou la chirurgienne réalise de petites incisions sous les aisselles à l’aide d’instruments longs et fins couplés à une mini-caméra pour accéder à l’intérieur de la cage thoracique ou aux poumons. 

PLUS D'INFOS
Dernière mise à jour : 24/06/2022