Abcès anal et fistule anale

La fistule anale (ou ano-rectale) est un canal pathologique entre le canal anal et la peau, formé suite à une inflammation ou une infection, le plus souvent d’une glande anale située entre les sphincters anaux. D’autres affections, comme la maladie de Crohndésigne une inflammation chronique du tube digestif, qui évolue par poussées, touchant le plus souvent l’intestin grêle et le côlon
INFO + Maladie de Crohn
 peuvent aussi causer des fistules anales.

Premier symptôme de fistule anale : l’abcès

Généralement, la fistule anale se manifeste par un abcès anal dû à l’accumulation de pus, ou alors par l’écoulement de pus au niveau de la région anale provoqué par le drainage d’un abcès à travers une fistule. Les fistules anales sont classifiées selon leur localisation par rapport aux sphincters anaux.

Le diagnostic repose essentiellement sur un examen clinique et sur l’anuscopieexamen visuel direct de la muqueuse du canal anal à l’aide d’un anuscope (tube rigide permettant de regarder dans l’anus), mais peut nécessiter, dans les cas complexes, une échographie endo-anale, un scanner voire une IRM.

INFO +  L’échoendoscopie rectale (ultrasons internes par l’anus)

Traitement chirurgical de la fistule anale

Le traitement de l’abcès anal en phase aiguë comprend le drainage chirurgical sous anesthésie locale, voire générale, et la mise en place d’un fil de drainage dans le trajet fistuleux. En fonction du type de fistule et par la suite, le traitement consiste en une ablation chirurgicale du trajet fistuleux avec ou sans lambeau muqueux. D’autres techniques plus spécifiques peuvent être utilisées.

Dernière mise à jour : 14/08/2020