Fissure anale

La fissure anale est une déchirure superficielle (ulcération) de la muqueuse du canal anal, qui se situe généralement vers la commissure de l’anus. Son origine est le plus souvent inconnue, mais on suspecte qu’elle peut être provoquée par une hyperactivité du sphincter anal interne menant à une diminution de la vascularisation des tissus et à une ulcération. La fissure anale peut aussi se former suite à un traumatisme (par exemple accouchement par voie basse, rapports sexuels anaux, constipation avec passage douloureux des selles, diarrhées de longue durée), à des infections ou des maladies inflammatoires chroniques, voire être liée à un cancer.

Symptômes très douloureux à la défécation

La fissure anale se manifeste par de vives douleurs, notamment lors de la défécation. Son diagnostic requiert un examen clinique avec anuscopieexamen visuel direct de la muqueuse du canal anal à l’aide d’un anuscope (tube rigide permettant de regarder dans l’anus)

Le traitement médical des fissures anales repose sur la prise de laxatifs et d’anesthésiants locaux sous forme de crèmes. Un traitement permettant de relâcher le sphincter anal interne est usuellement ajouté, sous forme de crèmes au monoxyde d’azote (NO), de bloqueurs des canaux calciques ou par l’injection de toxine botuliquetoxine qui paralyse momentanément les muscles

Traitement chirurgical pour les fissures anales chroniques 

Le traitement chirurgical est réservé aux fissures chroniques ou récurrentes. Il consiste en une fissurectomie qui est une ablation d’une languette de peau à l’endroit de la fissure, remplacée par une partie de la muqueuse du rectum. Elle peut être combinée ou non à d’autres traitements, telle que la section du sphincter (appelée sphinctérectomie latérale), permettant de diminuer la tension de celui-ci sur les tissus. En cas de récidive, des examens complémentaires sont parfois nécessaires et des traitements incluant une reconstruction peuvent être requis.

Dernière mise à jour : 14/08/2020