Pancréatite chronique

La pancréatite chronique désigne un processus inflammatoire chronique du pancréas. Cette maladie entraine des lésions irréversibles du tissu pancréatique et des altérations de ses fonctions digestives et hormonales.

Les principales causes de pancréatite chronique sont la consommation d’alcool régulière et excessive, un tabagisme de longue durée, une obstruction du canal du pancréas, des facteurs génétiques et certaines maladies chroniques.

Symptômes de la pancréatite chronique

La pancréatite chronique peut être asymptomatique ou, au contraire, provoquer des douleurs abdominales lancinantes au niveau du creux de l’estomac et irradiant vers le dos.

L’altération des fonctions du pancréas peut provoquer une malabsorption des graisses, ce qui se manifeste par une quantité anormalement élevée de graisses dans les selles (stéatorrhée), une production insuffisante d’enzymes pancréatiques et du diabèteexcès de sucre dans le sang en raison d’un déficit de la production d’insuline

De plus, l’inflammation chronique induit des modifications dans le tissu du pancréas qui peuvent conduire à la formation de kysteslésions contenant du liquide, à un cancer du pancréas ou à d’autres complications.

Un diagnostic complexe

Le diagnostic de pancréatite chronique est complexe. Il peut requérir des examens radiologiques (scanner abdominal, IRM du pancréas), fonctionnels (tests des fonctions du pancréas) ou endoscopiques (endoscopieméthode d’exploration visuelle à but diagnostique ou thérapeutique des organes et cavités internes, réalisée à l’aide d’un endoscope, sorte de tube au bout duquel sont fixées une lampe et une caméra
INFO + L'écho-endoscopie
)

La pancréatite chronique se traite avec ou sans chirurgie

Le traitement repose sur l’abstention d’alcool (ou d’autres substances toxiques), un régime pauvre en graisses, voire une supplémentation par enzymes (si le pancréas ne peut plus en produire assez), la prise d’antidouleurs et le traitement du diabèteexcès de sucre dans le sang en raison d’un déficit de la production d’insuline si présent.

En cas de douleurs persistantes et dans certains cas, on peut également proposer un traitement endoscopique (pose d’un stentdispositif médical tubulaire introduit dans une cavité naturelle pour la garder ouverte), voire une laparotomiechirurgie ouverte de l’abdomen, incluant la dérivation du canal pancréatique, ou une pancréatectomieablation du pancréas, ou d’une partie du pancréas. En cas d’ablation totale du pancréas, une auto-transplantation des îlots de Langerhanscellules produisant l’insuline peut être proposée, afin de maintenir la production d’insuline par l’organisme.

Dernière mise à jour : 13/08/2020