Pancréatite aiguë

La pancréatite aiguë désigne une inflammation du pancréas pouvant avoir des complications graves. Ses principales causes sont : des calculs biliaires qui empêchent l’écoulement des sucs pancréatiques, la consommation excessive d’alcool, un excès en aliments gras provoquant une augmentation des acides gras dans le sang (hypertriglycéridémie), une hausse anormale du taux de calcium (hypercalcémie), la prise de certains médicaments, certains examens endoscopiques des voies biliaires ainsi que des causes génétiques.

Symptômes et diagnostic de la pancréatite aiguë

Les patients et patientes touchées par une pancréatite aiguë souffrent le plus souvent de violentes douleurs autour du nombril pouvant irradier jusque dans le dos, de fièvre et parfois de nausées et vomissements.

Le diagnostic est posé par le dosage des enzymes pancréatiquesservant à la digestion des aliments dans le sang, ainsi que par un scanner abdominal, qui montre l’inflammation du pancréas.

Dans certains cas, la pancréatite aiguë peut provoquer une nécrosemort de tissus d’une partie du pancréas, voire la formation de pseudokystesappelés « faux kystes », sont des lésions bénignes, constituées de liquide pancréatique
INFO + Pseudo-kystes du pancréas
(kystes liquidiens) après l’épisode aigu. Dès lors, le scanner abdominal est répété afin de surveiller l’évolution de l’inflammation.

Afin d’exclure une migration de calcul biliaire comme cause de la pancréatite, on réalise parfois une échographie abdominale, voire interne (écho-endoscopie).

Traitements de la pancréatite aigüe

Les personnes souffrant de pancréatite doivent être hospitalisées. Le traitement inclut leur mise à jeun, la prise d’antidouleurs, ainsi que l’éviction des causes ayant conduit à la pancréatite aigüe.

En cas de nécrosemort de tissus importante du pancréas et d’infection bactérienne, des antibiotiques, un drainage sous contrôle radiologique, voire une opération chirurgicale, peuvent être proposés.

Si la cause de la pancréatite est une migration de calcul biliaire, une cholécystectomieintervention chirurgicale consistant à enlever la vésicule biliaire est effectuée durant le séjour hospitalier. Selon les cas, on peut compléter la procédure par une sphinctérotomieconsiste à faire une petite incision pour élargir le sphincter d’Oddi, valve régulant la circulation de la bile et des sucs pancréatiques dans le duodénum

Dernière mise à jour : 13/08/2020