Hernie fémorale (ou crurale)

Partager Imprimer
Adresse

Suisse

Professeur
Christian Toso
Médecin-chef de service

Une hernie fémorale, aussi nommée hernie crurale, se situe dans le pli de l’aine et sort à travers l’anneau fémoral, au-dessous du ligament inguinal. La hernie fémorale touche le plus souvent les femmes.

La hernie fémorale est souvent une urgence chirurgicale

Environ 40% des cas de hernie fémorale se compliquent d’incarcération , voire d’étranglement herniaire, qui constituent des urgences chirurgicales en raison des risques de nécrose de l’intestin.

L’intervention est effectuée le plus souvent en ambulatoire, par laparoscopie et sous anesthésie générale. Elle consiste à réduire la hernie dans la cavité abdominale puis à interposer un filet afin de renforcer l’espace et d’éviter toute récidive. Dans des cas particuliers, si par exemple la hernie est trop volumineuse, en cas d’incarcération ou si des cicatrices sont présentes, la cure de hernie est effectuée par laparotomie . Une incision est alors effectuée en bas de l’abdomen au-dessus de la hernie, puis le sac herniaire est repoussé dans l’abdomen et un filet est interposé (technique de Rives) pour renforcer l’espace et éviter toute récidive. Dans certains cas, le filet ne peut pas être laissé en place et des sutures sont effectuées (technique de Mc Vay).

Incarcération
×
présence anormale d’organes dans un espace où ils ne devraient pas être sans possibilité de les réintégrer dans leur espace physiologique
Nécrose
×
mort de tissus
Laparoscopie
×
technique chirurgicale utilisant de petites incisions et une caméra
Laparotomie
×
chirurgie ouverte de l’abdomen
Dernière mise à jour : 14/08/2020