Ulcères gastrique et duodénal

Partager Imprimer
Adresse

Suisse

Christian Toso
Professeur
Christian Toso
Médecin-chef de service

Un ulcère peptique est une érosion profonde de la paroi de l’estomac ou du duodénum causé par l’acidité.

Les ulcères restent le plus souvent asymptomatiques et sont découverts lors d’une gastroscopie réalisée généralement pour des symptômes de reflux gastro-œsophagien , de douleurs abdominales, ou lors de complications liées à l’ulcère telles qu’une hémorragie digestive (par érosion d’un vaisseau causée par l’ulcère) ou une perforation du tube digestif.

Les facteurs de risque de l’ulcère sont l’hypersécrétion acide, l’infection par Helicobacter pylori , entraînant une altération de la barrière protectrice du duodénum , ainsi que la consommation d’anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS).

Diagnostic de l’ulcère

Le diagnostic repose sur la gastroscopie, qui permet d’identifier l’ulcère, de procéder si nécessaire à des biopsies (afin d’exclure un cancer et de vérifier s’il y a une infection par Helicobacter pylori) et de traiter un éventuel saignement. Une recherche de Helicobacter pylori par prise de sang ou test expiratoire est aussi possible.

Traitement de l’ulcère

Le traitement de l’ulcère repose sur la prise de médicaments antiacides et sur l’éradication de Helicobacter pylori  par des antibiotiques si la bactérie est présente. Une gastroscopie de contrôle n’est généralement pas nécessaire pour les ulcères duodénaux, mais doit être effectuée après six semaines en cas d’ulcère gastrique afin d’exclure un cancer et de vérifier la cicatrisation.

En cas de complication par une hémorragie digestive haute , le contrôle du saignement et le diagnostic se font par gastroscopie dans la majorité des cas. Une intervention chirurgicale en urgence n’est que très rarement nécessaire.

Chirurgie d’urgence en cas de perforation d’ulcère

En cas de perforation d’ulcère, une intervention chirurgicale en urgence est nécessaire à cause de la contamination de la cavité abdominale par du liquide digestif qui conduit à une péritonite  et à un choc septique. Cette intervention se fait soit par laparoscopie , soit par laparotomie . Le traitement peut aller de la suture d’ulcère à une gastrectomie partielle

Gastroscopie
×
examen permettant d'examiner l'œsophage, l'estomac ainsi que le duodénum
INFO +  Les examens du service de gastro-entérologie et hépatologie
Reflux gastro-œsophagien
×
remontée acide provenant de l’estomac et occasionnant un inconfort : sensations de brûlures partant de l’estomac vers la bouche (pyrosis), régurgitation, voire de la toux
Helicobacter pylori
×
bactérie qui infecte la muqueuse gastrique
Duodénum
×
segment initial de l’intestin grêle
Helicobacter pylori
×
bactérie qui infecte la muqueuse gastrique.
Hémorragie digestive haute
×
désigne les saignements digestifs qui surviennent en amont de l’intestin grêle (angle de Treitz)
INFO + Saignement digestif haut
Gastroscopie
×
examen permettant d'examiner l'œsophage, l'estomac ainsi que le duodénum
INFO +  Les examens du service de gastro-entérologie et hépatologie
Péritonite 
×
infection généralisée de la cavité abdominale
Laparoscopie
×
technique chirurgicale utilisant de petites incisions et une caméra
Laparotomie
×
chirurgie ouverte de l’abdomen
Gastrectomie partielle
×
résection d'une partie de l'estomac
Dernière mise à jour : 22/07/2021