Maladie du reflux gastro-œsophagien

Le reflux gastro-œsophagienremontée acide provenant de l’estomac et occasionnant un inconfort : sensations de brûlures partant de l’estomac vers la bouche (pyrosis), régurgitation, voire de la toux est une maladie fréquente (10-20% de la population), le plus souvent gênante. Elle peut toutefois provoquer une érosion de l’œsophage avec comme conséquences des sténosesrétrécissement ou des précancerosesstade précurseur d’un cancer (œsophage de Barrett).

Traitement médical du reflux gastro-œsophagien et hygiène de vie

La prise en charge de la maladie du reflux gastro-œsophagien repose généralement sur la prise d’un traitement antiacidemédicaments diminuant l’acidité gastrique de manière temporaire ou à vie. Elle nécessite également de suivre des règles hygiéno-diététiques : régime alimentaire en vue de perdre du poids, élévation de la tête de lit (pour empêcher le reflux), évitement de repas du soir tardifs, de la consommation de tabac et d’alcool, ainsi que d’aliments gras et/ou épicés, de chocolat et de café.

En cas de réponse insatisfaisante au traitement médicamenteux ou en présence, par exemple, de dysphagiedifficultés pour avaler les aliments pouvant provoquer des douleurs ou une sensation de masse, des examens complémentaires, notamment une gastroscopieexamen permettant d'examiner l'œsophage, l'estomac ainsi que le duodénum, sont préconisés. Dans certains cas, une pH-métriemesure en temps réel du taux d’acidité (pH), pendant plusieurs heures, à l’aide d’une sonde placée dans l’œsophage ainsi qu’une manométriemesure en temps réel de la pression dans un organe à l’aide d’une sonde doivent aussi être effectuées. Si le bilan complémentaire confirme l’origine acide des troubles, le traitement médicamenteux peut être intensifié par d’autres médicaments : ajout d’autres antiacides, baclofène ou analgésiques viscéraux.  

Les personnes atteintes d’un œsophage de Barrett doivent être suivies régulièrement en gastro-entérologie, notamment par gastroscopie et, parfois, subir un traitement d’éradication du tissu anormal.

Le traitement chirurgical du reflux gastro-œsophagien

Les personnes qui ne répondent pas au traitement médical ou souffrent d’une maladie du reflux gastro-œsophagienremontée acide provenant de l’estomac et occasionnant un inconfort : sensations de brûlures partant de l’estomac vers la bouche (pyrosis), régurgitation, voire de la toux. sévère nécessitent le plus souvent une intervention chirurgicale. Réalisée sous anesthésie générale, par laparoscopietechnique chirurgicale utilisant de petites incisions et une caméra avec assistance robotisée, parfois par laparotomiechirurgie ouverte de l’abdomen, l’opération consiste à effectuer une fundoplicatureconsiste à créer une  valve gastrique en entourant l’œsophage par une partie de l’estomac pour renforcer le sphincter œsophagien et empêcher le reflux acide pour empêcher le reflux acide. La fundoplicatureconsiste à créer une  valve gastrique en entourant l’œsophage par une partie de l’estomac pour renforcer le sphincter œsophagien et empêcher le reflux acide est soit partielle (l’estomac entoure l’œsophage à 2700, intervention de Toupet), soit complète (l’estomac entoure l’œsophage à 3600, intervention de Nissen).

Dernière mise à jour : 13/08/2020