Cachexie

Partager Imprimer

Prévalence

50-80%

Etiologie

Cachexie primaire : production de cytokines TNFa (facteur de nécrose tumorale alpha)

Cachexie secondaire :

  • Réduction de la prise alimentaire, inactivité.
  • Sécheresse buccale, altération du goût, candidose orale, prothèse dentaire mal adaptée et autres problèmes dentaires.
  • Gastroparésie, dysautonomie neuro-végétative, constipation, occlusion intestinale.
  • Perturbation de l’absorption digestive, par exemple: insuffisance pancréatique, diarrhées chroniques.
  • Douleur, état dépressif, delirium, problème social ou financier.

Prise en charge

Mesures étiologiques

Selon démarche de prise de décision.

Mesures générales

  • Informer le patient et sa famille du faible impact potentiel que l’alimentation peut avoir sur le décours de la maladie.
  • Favoriser une présentation appétissante, des repas fractionnés avec peu d’odeur et recourir aux conseils d’une diététicienne.
  • Si troubles de la déglutition, adapter la texture, discuter une consultation de logopédie.
  • Procéder à des soins d’hygiène de la cavité buccale.
  • Lorsque le patient n’est pas ou plus en mesure d’avaler, l’utilisation de glaçons d’ananas peut maintenir le plaisir du goût.
  • Mesures médicamenteuses symptomatiques.
  • Corticostéroïdes : prednisone 20 mg po ou dexamethasone 4 mg PO le matin pendant 2 semaines au maximum (perte d’efficacité).
  • Cave: myopathie, candidose, hyperglycémies, hypertension artérielle.

Rôle de l’alimentation entérale ou parentérale

En principe non indiquée chez les patients atteints de néoplasies avancées avec un pronostic limité. Elle n’a, chez ces patients, pas d’effet sur la survie, n’améliore pas la réponse tumorale aux traitements anticancéreux et ne réduit pas leur toxicité. Elle comporte des effets secondaires non négligeables. Elle peut néanmoins être prise en compte chez un patient présentant une tumeur à croissance lente et dont l’espérance de vie est de plusieurs mois (par ex. tumeur ORL avec dysphagie; ou carcinose péritonéale avec iléus). La nutrition entérale doit être privilégiée chaque fois que le système digestif est fonctionnel. L’altération de l’image corporelle et la crainte de mourir faute d’une prise alimentaire suffisante sont souvent présentes.

+ INFO
La cachexie est une perte pondérale de plus de 5% par rapport au poids ≤ 12 mois-Nausées, vomissements. Ou BMI < 20 kg/m + 3 critères sur 5 (force musculaire, fatigue, anorexie, masse maigre (index), anomalies biochimiques (CRP, Hb < 12 g/dl, albumine < 32 g/l).

 

Dernière mise à jour : 24/02/2021