Chirurgie colorectale

Adresse

Suisse

Christian Toso
Professeur
Christian Toso
Médecin-chef de service

Cette page résume les informations reçues lors de l’entretien que vous avez eu avec votre chirurgienne ou chirurgien. Il vous aide à prendre une décision concernant l’intervention chirurgicale et à mieux vous préparer.

L’équipe de chirurgie viscérale intervient au niveau des voies digestives inférieures soit l’intestin grêle, le côlon et le rectum. Elle traite notamment les diverticulites, les maladies inflammatoires de l’intestin et du côlon et les cancers. Elle dispose des dernières innovations technologiques, telles que la chirurgie minimalement invasive et robotique, la chirurgie transanale et les techniques de fluorescence. De plus, les patients et patientes bénéficient d’un itinéraire de réhabilitation améliorée en chirurgie (RAC) répondant aux meilleurs standards médicaux.

le côlon

Qu’est-ce que la RAC ?

La réhabilitation améliorée en chirurgie est un concept initié en Scandinavie dans les années 90. Il s’agit d’un ensemble de mesures avant, pendant et après l’opération visant à réduire le caractère invasif propre à chaque prise en charge.

Les résultats de la RAC sont dans la majorité des cas une amélioration de la convalescence, une réduction des maladies associées (anémie, dénutrition, diminution de la mobilité) et par conséquent une diminution de la durée de séjour postopératoire.

Votre rôle dans cette prise en charge est primordial. Votre participation commence dès les premières consultations médicales avant l’opération pour se poursuivre après, et même au-delà du séjour à l’hôpital. Vous devenez une personne actrice de vos soins tout au long de cette période en étant impliquée directement dans la procédure de récupération précoce.

Qu’est-ce que la chirurgie colorectale ?

Elle consiste à retirer les parties de l’intestin ou du rectum atteintes par votre maladie. Les extrémités saines restantes sont reliées entre elles par une suture nommée anastomose. Cette étape permet de préserver la continuité du conduit intestinal.

Le ou la chirurgienne décide parfois de ne pas effectuer d’anastomose suivant la localisation de la lésion ou en cas de risque important de mauvaise cicatrisation de la suture. Il ou elle réalise alors une stomie souvent temporaire. Cette intervention consiste à aboucher à la peau, au niveau abdominal, une partie de l’intestin pour permettre l’évacuation des selles dans une poche. Les soins relatifs à cet équipement vous sont enseignés par l’équipe infirmière en stomathérapie.

Quelles sont ses indications les plus fréquentes ?

Les cancers représentent une indication à l’ablation de la partie de l’intestin malade. Les ganglions autour de la lésion sont également retirés et analysés (curage ganglionnaire).

Les diverticulites : il s’agit d‘une inflammation des diverticules (petites poches) sur le gros intestin pouvant provoquer des douleurs, des rétrécissements, des fistules ou des perforations. En cas de complications (abcès, crises à répétition, fistule, sténose, etc.), la partie atteinte est retirée afin de diminuer vos symptômes et d’améliorer votre qualité de vie.

Les maladies inflammatoires de l’intestin et du côlon : il s’agit principalement de la maladie de Crohn et de la rectocolite hémorragique. Ces affections provoquent des inflammations qui, dans certains cas, ne peuvent être contrôlées par des médicaments. Dès lors, une chirurgie peut vous être proposée.

+ INFO
N’hésitez pas à poser toutes vos questions à votre chirurgien en lien avec votre prise en charge ou l’intervention.

Contenu

Télécharger la brochure en format PDF La chirurgie colorectale

Plus d'informations

Dernière mise à jour : 22/08/2023