Chirurgie de l'obésité : Technique de la gastrectomie longitudinale

Partager Imprimer
Adresse

Suisse

Christian Toso
Professeur
Christian Toso
Médecin-chef de service

 

Technique de la gastrectomie longitudinale

En quoi consiste-t-elle ?

Plus rarement utilisée, cette technique agit uniquement sur la restriction en réduisant la taille de l’estomac.

Comment perd-on du poids ?

Cette intervention permet de diminuer la quantité d’aliments ingérée.

Qui ne peut pas bénéficier d'une sleeve ?

Si vous souffrez d'un reflux gastro-oesophagien ou d'une hernie hiatale, cette intervention n'est pas indiquée pour vous.

+ INFO
La sleeve peut aggraver votre reflux gastro-oesophagien ou votre hernie hiatale. C'est pourquoi elle vous est contre-indiquée si vous en souffrez.

Comment se déroule l’intervention ?

Elle se déroule sous anesthésie générale par voie minimalement invasive avec l’assistance d’un robot chirurgical ou par laparoscopie. Une caméra est introduite par un petit orifice dans la paroi abdominale et des instruments de travail sont insérés par quatre petits autres orifices. Ensuite, environ les 80% de l’estomac est retiré. L’estomac est réduit à un tube étroit.

Quelle est la perte de poids attendue ?

La technique de gastrectomie longitudinale permet de perdre environ 50 à 65 % de l’excès du poids.

robot chirurgical

L’intervention se déroule avec l’assistance d’un robot chirurgical ou par laparoscopie.

Combien de temps dure l’intervention ?

La durée est de 1h à 2h et vous restez hospitalisé pendant trois à quatre nuits.

Quelles sont les éventuelles complications ?

Elles sont généralement rares et peuvent survenir de manière précoce ou tardive.

Dans les jours suivant l’intervention

  • Une rupture des sutures internes (intestin ou estomac): survient très rarement (moins de 0,2% des cas) et est surtout favorisée par le tabagisme et le diabète.
    Une réintervention est alors nécessaire ainsi qu’un traitement antibiotique et la pose d’un drain.
  • Citons également un risque d’environ 1% pour chacune des complications suivantes: hémorragie, abcès, embolie pulmonaire.

Après 30 jours

  • Un rétrécissement ou une dilation au niveau de l’estomac restant.
  • Un reflux gastro-oesophagien avec une inflammation de l’œsophage nécessitant un traitement médicamenteux adapté.
  • Des carences vitaminiques pouvant être comblées par un dosage plus adapté des suppléments prescrits.
     
Dernière mise à jour : 17/09/2020