Urgences en soins palliatifs - Hypercalcémie tumorale

Partager Imprimer

Prévalence

0.2 et 9%

Définition

> 2.6 mmol / l (calcémie corrigée) ou calcium ionisé > 1.35 mmol/l. Instaurer un traitement si la calcémie corrigée est supérieure à 3 mmol/l, mais surtout en fonction de la clinique.

Etiologie

  • Augmentation de l’absorption digestive (apports en calcium ou vitamine D).
  • Augmentation de la résorption osseuse (métastases osseuses, lytiques, syndrome paranéoplasique (PTHrp, autres), hyperparathyroïdie, immobilisation).
  • Diminution de l’excrétion rénale (déshydratation, diurétique,…).

Prise en charge

Mesures étiologiques

Traiter si possible la maladie de base.

Mesures générales

Hydratation saline isotonique (1-2 l), mais Cave insuffisance cardiaque.

Mesures médicamenteuses

  • Les bisphosphonates après réhydratation et contrôle de la fonction rénale, contrôler la calcémie au 2ème et 3ème jour et envisager une nouvelle administration si nécessaire.
  • acide zolédronique 4 mg (dosage à adapter à la fonction rénale) dilué dans NaCl 0.9% 100% CC IV à perfuser en 15-30 min
  • clodronate 1500 mg, dilué dans 500-1000 ml NaCl 0.9% SC en 4-6h (2ème choix et seulement si pas d’accès veineux)
  • denosumab 120 mg/j SC (pas indication officielle)
  • effets secondaires : augmentation de la créatinine, douleurs osseuses (J1 post-perfusion), nausées, vomissements, état grippal, phlébites, ostéonécrose de la mâchoire (consultation dentaire- OPG si administration chronique).
Dernière mise à jour : 25/02/2021