Retrait / abstention thérapeutique

Partager Imprimer

Le retrait thérapeutique et l’abstention thérapeutique doivent être distingués de l’euthanasie.

Il s’agit de la cessation / non initiation d’un traitement lorsque 1. Celui-ci est refusé par un patient capable de discernement ou par son représentant, ou 2. Qu’il n’est plus dans l’intérêt du patient, ou 3. Qu’il correspond pour le patient à un fardeau disproportionné par rapport au but visé.

Le décès du patient peut être une conséquence d’un retrait ou d’une abstention thérapeutique. Cependant, contrairement à l’euthanasie, le décès n’est pas l’objectif poursuivi.

Dernière mise à jour : 01/03/2021