Directives anticipées (DA)

Partager Imprimer

Les DA sont l’expression écrite de la volonté d’une personne concernant le type de soins qu’elle souhaite recevoir ou non, dans des situations données, au cas où elle ne serait plus en mesure de s’exprimer par elle-même.

L’élaboration et la rédaction de DA est une démarche volontaire.

Les soignants doivent s’enquérir de l’existence de DA à l’admission du patient afin de les intégrer au dossier patient informatisé. Si besoin, les professionnels apportent une information au patient et à son entourage concernant les DA et la possibilité d’une aide à la rédaction (brochure HUG disponible également en version anglaise, espagnole et portugaise).

Tous les professionnels de la santé doivent respecter les DA si la personne se trouve dans la situation mentionnée par celles-ci (loi CC).

Rédaction du document

Sur papier libre avec écriture manuscrite ou dactylographiée ou sur documents préétablis (ex: document conjoint FMH-ASSM).

Une aide à la rédaction peut être proposée par des professionnels formés ou par les équipes spécialisées de soins palliatifs.

Le professionnel a la responsabilité de s’assurer qu’il dispose des informations médicales pertinentes permettant d’éclairer les choix du patient.

Recommandations :

  • Etre à distance d’une crise (ex: annonce de diagnostic, état dépressif aigu)
  • S’assurer qu’un état émotionnel ou une maladie psychique ne soit pas susceptible d’influencer de manière inappropriée les choix exprimés dans les DA
  • Actualiser les DA tous les deux ans ou lors de tout changement de l’état de santé
  • Compléter les documents pré-établis avec des notes personnelles

Conditions nécessaires pour la validité du document

  • La personne doit être capable de discernement au moment de l’élaboration des choix, de la rédaction et de la signature du document
  • Les choix documentés ne doivent pas transgresser des dispositions légales
  • Le document doit être daté et signé de la main de l’auteur

Conditions nécessaires pour faciliter l’application des directives anticipées

  • Les termes vagues (ex: acharnement, digne) doivent être évités ou précisés
  • Les professionnels sont informés de l’existence du document et de l’endroit où il se trouve (dossier patient informatisé, carnet de santé,…). Aux HUG le médecin relit et valide le document avant son insertion dans le dossier patient intégré. Depuis le domicile il est possible de transmettre les DA au secrétariat général des HUG. Un entretien avec la personne est proposé puis le document pourra être inséré dans le dossier patient intégré
  • Le représentant thérapeutique est associé à la démarche d’élaboration des directives anticipées

Le contenu

  • Description des circonstances qui entourent la rédaction des directives (évolution d’une maladie, événement aigu inattendu)
  • Objectifs thérapeutiques (clarification des objectifs prioritaires: maintenir la vie, soulager les symptômes, …)
  • Souhaits quant aux mesures thérapeutiques ou d’accompagnement consenties ou refusées (souhait de visite d’un aumônier ou de certaines personnes, de Toucher-Massage, musique, etc.)
  • Valeurs personnelles qui soutiennent les choix exprimés
  • Désignation d’un représentant thérapeutique et si possible d’un remplaçant (optionnel)

Pour plus d’informations, consulter le site internet Directives anticipées

Dernière mise à jour : 01/03/2021