Critères d’admission en médecine palliative

Partager Imprimer

La mission des unités de médecine palliative est de prendre en charge les patients en situation palliative complexe, instable, ou dont les traitements et la prise en soins nécessitent de mobiliser une équipe spécialisée et travaillant en interdisciplinarité. Les unités soutiennent et accompagnent les patients et leurs proches en respectant les valeurs de chacun et en favorisant la qualité de vie par des soins spécialisés.

Une zone de tarification aigüe, PallDRG, a été mise en place depuis février 2016 avec des critères précis d’admission.

Critères d’admission

Patient adulte souffrant d’une maladie avancée, chronique/incurable et/ou dont l’espérance de vie est limitée, présentant des problèmes non stabilisés et complexes d’ordre physique, psychologique et/ou sociospirituel, et requérant un niveau élevé d’examens, de traitements et de prise en charge (médicale, soins, psychosociale ou spirituelle).

Complexité Instabilité

Symptômes complexes, pénibles et instables, qui exigent, en cas de modification ou d’aggravation, une nouvelle évaluation, une adaptation, une prescription et la réalisation de nouvelles mesures.

Vulnérabilité

Co-morbidité psychique ou psychiatrique, trouble psychique ou vulnérabilité psychique, personne en situation de handicap, gestion difficile du temps qu’il reste à vivre sur le plan spirituel et/ou existentiel.

Processus de prise de décision

Prise de décision délicate à un stade avancé de la maladie, conflits dus à des contextes culturels différents, à des questions éthiques ou relatifs au choix et à l’objectif des mesures thérapeutiques.

Lieu de soins

Une prise en charge palliative spécialisée ambulatoire ou stationnaire dans un autre environnement/établissement n’est pas indiquée ou n’est pas pertinente.

Orientation

Évaluation/planification complexe de la sortie et de l’encadrement nécessaire pour un transfert dans une meilleure structure d’accueil pour les personnes concernées et leurs accompagnants proches.

Isolement social

Soutien nécessaire, absence de proches.

Réseau du patient

Décompensation du réseau de prise en charge, épuisement des proches. Situations de crise.

Soutien des proches

Besoin accru de prise en charge des proches, y compris des enfants mineurs. situation de crise pour le patient ou les proches.

Phase terminale

Situation nécessitant une assistance accrue lors des soins de fin de vie.

Les patients admis en priorité sont ceux présentant une des situations suivantes :

  • Situations évaluées et recommandées par une des consultations de soins palliatifs (CoSPa)
  • Patient précédemment hospitalisé dans le Service de médecine palliative
  • Patient requérant des soins aigus, avec la présence des critères de complexité, instabilité et/ou vulnérabilité.
Dernière mise à jour : 01/03/2021