Râle du mourant

Partager Imprimer

Définition

Respiration bruyante chez les patients durant les derniers jours de vie qui serait due à l’accumulation de sécrétions dans les voies aériennes. On les entend en général dans les 24 à 48 heures avant le décès.

Ils sont à différencier des pseudo-râles du mourant : encombrement sur bronchopneumonie ; sinusite ; trachéite ; broncho-aspiration ; œdème pulmonaire cardiogénique; saignement buccal ou bronchique.

Impact

Ces bruits sont source de détresse chez les proches mais l’impact pour les patients est inconnu. Le score de dyspnée Respiratory Distress Observation Scale (RDOS) n’est pas modifié négativement lors de l’apparition de râles du mourant.

Classification selon Back

0 Inaudibles
1 Audibles au stéthoscope ou en étant très proche du patient
2 Audibles au pied du lit
3 Audibles à l’entrée de la chambre

Prise en charge

  • Rassurer les proches sur le fait que ces bruits sont habituels durant les derniers jours de vie, le patient étant trop faible et/ou somnolent pour pouvoir dégager ou déglutir efficacement les sécrétions accumulées dans les voies aériennes, la cavité oropharyngée.
  • Drainage postural
  • Aspirations à limiter, car peuvent entraîner inconfort, vomissement, saignement
  • Les traitements anticholinergiques sont recommandés mais sans efficacité réellement prouvée
  • glycopyrrolate (Robinul®) 0.2 mg 4x/j SC
  • scopolamine transdermique (Scopoderm® TD) 1x/72h
  • Les effets secondaires des anticholinergiques sont connus et fréquents: bouche sèche, vision floue, confusion, rétention urinaire.
Dernière mise à jour : 03/03/2021