Unité de cardiologie structurelle

Activités et fonctionnement

L’unité de cardiologie structurelle est spécialisée dans la prise en charge de patients avec des atteintes cardiaques non liées à l’athérosclérose, telles que les valvulopathies ou les pathologies congénitales à l’âge adulte. Les interventions comprennent le remplacement valvulaire par cathéter de la valve aortique (TAVI : transcatheter aortique valve implantation), la réparation de la valve mitrale ou tricuspide avec la mise en place d’un ‘clip’ (système MitraClip), la fermeture du foramen ovale perméable (FOP) ou de communication inter-auriculaire (CIA) de type ostium secundum, la fermeture de l’appendice auriculaire, la fermeture de communication interventriculaire post infarctus ou encore alcoolisation septal en cas de cardiomyopathie hypertrophique obstructive.

Les cas de patients sont discutés lors des réunions hebdomadaire du Heart team, colloque pluridisciplinaire composé de médecins spécialistes (cardiologue interventionnel, cardiologue spécialisé en échocardiographie, chirurgien cardiovasculaire, anesthésiste cardiovasculaire, radiologue cardiovasculaire, médecin spécialisé en soins intensifs) et d’une infirmière coordinatrice.

L’équipe de l'Unité de cardiologie structurelle

Stéphane NobleDr Stéphane Noble : responsable d’unité
Après avoir obtenu son diplôme de la Faculté de médecine de Genève en 1998, le Dr Stéphane Noble s'est spécialisé en médecine interne et en cardiologie générale aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Il a également suivi une formation d'un an en chirurgie cardio-vasculaire puis, en 2006, il a été formé en cardiologie interventionnelle et en cardiologie structurelle à l'Institut de cardiologie de Montréal, où il est resté jusqu'en 2009. Il a été nommé chargé de cours à  la Faculté de médecine de l’Université de Genève et est responsable du programme structurel des HUG  Il est l'auteur de plus de 140 publications scientifiques, la plupart dans le domaine des interventions pour maladies cardiaques structurelles.

Les pathologies et interventions de cardiologie structurelle pratiquées aux HUG

Valvulopathies

Pathologies congénitales chez l’adulte

  • Fermeture de communication inter-auriculaire (CIA) par cathéter
  • Fermeture de canal artériel perméable par cathéter

Autres

  • Fermeture de foramen ovale perméable (FOP) par voie percutanée
  • Fermeture de l’appendice auriculaire gauche par cathéter
  • Fermeture de communication inter-ventriculaire (CIV) postinfarctus par cathéter
  • Cardiomyopathie hypertrophique obstructive et alcoolisation septale.

Remplacement de la valve aortique par catheter (TAVI)

Le rétrécissement de la valve aortique, appelé « sténose aortique », est une maladie associée à un mauvais pronostic en l’absence de traitement suite à l’apparition de symptômes. La prise en charge traditionnelle est chirurgicale. Cependant, l’équipe du service de cardiologie des HUG propose un remplacement valvulaire aortique par cathéter (TAVI), par voie fémorale (en passant par le pli de l'aine, par voie sous-clavière (par l’artère sous la clavicule), par voie directe aortique avec mini-sternotomie ou transapicale avec mini-thoractomie (avec l’aide des chirurgiens pour atteindre le cœur).
La voie que l’on cherche à utiliser en première intention est l’approche transfémorale sans chirurgie et sous anesthésie locale. Le TAVI est proposé par le Heart team lorsque la chirurgie conventionnelle s'avère trop risquée (par exemple chez les personnes de plus de 80 ans, fragiles ou avec des maladies qui augmenteraient le risque opératoire). En 2008, les HUG ont été le premier centre en Suisse romande à proposer cette thérapie.

Fermeture du foramen ovale perméable (FOP) et de la communication inter-atriale (CIA)

La prise en charge de ces pathologies peut se faire désormais sans chirurgie, avec la pose d'un système de fermeture de la communication. Ces interventions se font souvent en anesthésie locale (FOP) ou générale (CIA). Elles peuvent également se faire en ambulatoire.

Dernière mise à jour : 26/06/2020