Troubles de l’équilibre et vertige

Partager Imprimer
Troubles de l’équilibre et vertige

En plus de sa fonction dans l’audition, l’oreille interne joue un rôle important dans le système de l’équilibre grâce au système vestibulaire . Cet organe sensoriel permet de se repérer dans l’espace. Il joue un rôle clé dans le maintien de la posture et la stabilisation du regard. Ce système fonctionne comme un capteur de mouvement et sert à informer le système nerveux central de tout déplacement de la tête ainsi que sa position. 

Un dysfonctionnement du système vestibulaire peut être unilatéral ou bilatéral et engendrer des symptômes tels que le vertige, des troubles de l’équilibre, ou encore l’instabilité de la vision lors de mouvements (oscillopsie ). Des symptômes auditifs, tels que l’hypoacousie , l’acouphène ou l’autophonie sont parfois associés. Les vertiges sont souvent bénins et liés à une atteinte de l’oreille interne. 

+ INFO Article Pulsations Magazine Le vertige paroxystique positionnel bénin

Qu’est-ce qu’un vertige ?

Difficile à décrire, le vertige se manifeste par une sensation de tournoiement, de flottement, de troubles de l’équilibre et de tête lourde ou légère. Il s’accompagne souvent d’un sentiment de perte de contrôle physique et psychique.

Plusieurs systèmes concourent au maintien de l’équilibre : la vision, la proprioception , le système vestibulaire ainsi que le système nerveux central qui intègre et contrôle ces différentes informations sensorielles.

Le système vestibulaire

Situé dans l’oreille interne, le système vestibulaire est constitué de trois canaux semi-circulaires et des organes otolithiques. Ces derniers sont le saccule et l’utricule. Le système vestibulaire permet au cerveau de percevoir la notion de haut et de bas. Lorsqu’on penche la tête, de petits cristaux, les otolithes, «descendent» sous l’effet de la pesanteur. Lorsque le système vestibulaire est atteint, la personne peut ressentir des vertiges. Généralement, ceux-ci ne nécessitent pas d’hospitalisation. Toutefois le début des troubles étant parfois étrange et perturbant, un court séjour à l’hôpital de sécurité peut alors être nécessaire jusqu’à ce qu’un diagnostic soit posé.

Un implant vestibulaire prometteur

Pour les personnes souffrant d’une perte sévère de la fonction vestibulaire, une nouvelle technique s’appuyant sur une neuroprothèse est en cours de développement aux HUG. Des capteurs sont fixés sur la tête afin d’enregistrer les mouvements de la tête, puis ces informations sont transmises à un appareil comportant des électrodes implanté directement dans l’oreille interne. Il s’agit d’une technique innovante car l’implant vestibulaire devrait permettre de restaurer la fonction vestibulaire dans un proche avenir.

+ INFO Article Pulsations Magazine Retrouver l’équilibre grâce à l’implant vestibulaire

Système vestibulaire
×
Organe situé dans l'oreille interne qui contribue à la sensation de mouvement et à l'équilibre.
Oscillopsie
×
Perception erronée d'une instabilité de la scène visuelle.
Hypoacousie
×
Baisse de l’audition, pouvant aller jusqu’à la surdité.
Acouphène
×
Bruits parasites (bourdonnements, grésillements, etc.) dans  une ou les deux oreilles, qui ne sont pas provoqués par un bruit extérieur (aussi appelé bruit fantôme).
 + INFO sur la page Acouphène
Autophonie
×
Trouble de l’audition qui fait entendre sa voix et sa respiration résonner dans les oreilles.
Proprioception
×
Perception, consciente ou non, de la position des différentes parties du corps.
Système vestibulaire
×
Organe situé dans l'oreille interne qui contribue à la sensation de mouvement et à l'équilibre.
Dernière mise à jour : 15/12/2021