Les troubles de l’équilibre chez l’enfant

Partager Imprimer

Les troubles de l’équilibre chez l’enfant peuvent se manifester de différentes manière et avoir différentes origines. Un bilan vestibulaire (le système vestibulaire est responsable de l’équilibre et se trouve dans l’oreille interne) est indiqué en cas de :

  • Troubles de l’équilibre d’origine indéterminée et sensations de vertiges
  • Atteinte ou suspicion d’atteinte de l’oreille interne (déficit auditif de perception, méningite, CMV congénital, syndrome connu pour des troubles de l’oreille interne, post traumatique, etc)
  • Retard du développement psychomoteur
  • Pré-implantation ou post-implantation cochléaire
  • Troubles de la représentation spatiale (difficultés en mathématique, dyslexie, etc)

En cas de développement brusque de symptôme vertigineux, il est important d’exclure un trouble central (provenant du système nerveux central) d’origine vasculaire notamment (accident vasculaire cérébral). Les vertiges liés à l’oreille interne (rôle de capteur sensoriel) sont qualifiés de troubles périphériques.

Diagnostic des troubles de l’équilibre chez l’enfant

Le bilan vestibulaire comprend les mêmes tests que chez l’adulte, mais les modalités sont adaptées à l’enfant (format ludique et court).

Le diagnostic peut être long à confirmer, certains troubles rendant la fonction vestibulaire fluctuante. Les diagnostics les plus fréquemment retrouvés chez les enfants sont des «équivalents migraineux». Il existe aussi des déficits vestibulaires congénitaux ou acquis.

La prise en charge dépend de l’origine du trouble et est discutée avec l’Unité d’otoneurologie. La physiothérapie et la psychomotricité s’avèrent souvent utiles pour les enfants qui sont concernés par des troubles de l’équilibre et du système vestibulaire.

Dernière mise à jour : 10/11/2021