Vos questions sur le PICC Line

Partager Imprimer

+ INFO Les complications au cours de la pose sont rares. Toutefois, vous pouvez ressentir une gêne au niveau du bras après l’insertion du cathéter.

Comment vous préparer à la pose de ce cathéter?

Le matin de la pose, prenez une douche. Ne venez pas à jeun. Suivez les recommandations de votre médecin concernant votre traitement habituel. N’oubliez pas de lui transmettre tout changement de votre état de santé. Présentez-vous à l’heure et au lieu indiqué sur votre convocation.

A quoi devez-vous vous attendre après la pose du PICC Line?

Au retour de la salle d'intervention, une surveillance infirmière est effectuée pendant 2 heures. Limitez les mouvements du bras durant cette période.

Certains problèmes liés à la présence du cathéter peuvent survenir en raison d’une légère irritation de la veine et des tissus environnants:

  • un inconfort ou une légère douleur lors de la première journée. En cas de besoin, un antalgique léger vous sera prescrit
  • une rougeur ou un saignement peu abondant autour du point d’insertion pendant les premières heures. Quelques traces de sang sous le pansement juste après la pose ne sont pas inquiétantes
  • un hématome ou un œdème au niveau du bras qui disparaît progressivement.

Tous ces points pourront être discutés avec l’équipe soignante.

ATTENTION
Le cathéter doit toujours:

  • être équipé de la valve anti-reflux s’il est utilisé en discontinu
  • avoir le clamp ouvert s’il est équipé d’une valve
  • être protégé par un pansement propre et occlusif.
Quelles sont les précautions à prendre pour le pansement du PICC Line?

Le PICC Line doit être impérativement protégé par un pansement hermétique et stérile. Celui-ci permet la respiration cutanée et protège le point d’insertion contre d’éventuelles contaminations bactériennes. Grâce à ce pansement transparent, la surveillance visuelle du cathéter est optimale.

Le pansement doit être refait par le personnel infirmier qualifié, à domicile ou en ambulatoire, 24 à 48 heures après la pose puis tous les 7 jours.

Le renouvellement hebdomadaire du pansement comprend la désinfection de la peau, le changement du système de fixation spécifique de ce cathéter (Statlock®) et du pansement transparent.

Si le pansement est décollé, humide ou souillé, renoncez à le changer tout seul car vous risquez de retirer accidentellement le cathéter; prenez contact avec l’équipe soignante.

ATTENTION
Si vous observez du sang au niveau du pansement qui recouvre le bout du cathéter ou si le pansement est mouillé, clampez le cathéter comme cela vous a été enseigné, et contactez rapidement l’équipe soignante.

Quelles précautions devez-vous prendre à la maison?

Entretien de votre PICC Line

Toutes les manipulations (pansement, valve, prélèvement, injection) sont effectuées par des soignants. Ils appliquent les recommandations décrites sur le carnet de suivi que l’équipe vous remet lors de la pose.

En dehors des soins, si le PICC Line est équipé d’un clamp, ce dernier doit toujours être ouvert.

L’extrémité du cathéter doit toujours être fermée par une valve antireflux protégée par une compresse, tenue par un filet pour éviter le balancement au niveau du coude.

Activités au quotidien

Bougez votre bras normalement pour favoriser la circulation sanguine.

Il est recommandé de ne pas soulever des charges lourdes ou d’effectuer des mouvements répétitifs exigeant de plier le bras. Les sports violents sont déconseillés.

Hygiène personnelle

La douche est possible, mais avec des précautions pour éviter de mouiller le pansement et de le décoller. Des protections existent, parlez-en à l’infirmière.

Si vous préférez prendre un bain, n’immergez pas le bras dans l’eau.

Aucun vêtement n'est contre-indiqué. Cependant évitez les manches trop serrées qui peuvent créer une compression locale.

Une attention toute particulière doit être prise lors du déshabillage pour éviter de tirer accidentellement sur le cathéter.

+ INFO
Pour éviter toute infection, lavez-vous soigneusement et souvent les mains: après être allé aux toilettes, après un contact avec la nourriture, si vous toussez, si vous éternuez ou après une visite à une personne malade. De manière générale, évitez de toucher votre PICC Line ou le pansement transparent.

Que faire en cas de retrait accidentel du PICC Line?

Cela peut parfois arriver. Gardez votre calme et regardez si le PICC Line est complètement ou partiellement sorti de la veine.

  • Si le PICC Line est partiellement sorti: maintenez-le en place et entourez-le avec un bandage propre autour du bras.
  • Si le PICC Line est complètement sorti: effectuez une pression de quelques minutes avec votre main et une compresse au niveau du point d’insertion pour limiter le saignement, puis posez un pansement que vous serrez légèrement.

Dans tous les cas, prenez immédiatement contact avec l’équipe soignante ou le Service des urgences de l’hôpital le plus proche de chez vous.

Quand et comment est retiré le PICC Line?

Le médecin décide de retirer le PICC Line lorsque le traitement est terminé ou lorsque le dispositif est infecté ou non fonctionnel.

Le retrait du PICC Line est réalisé à l’hôpital en ambulatoire par une infirmière: elle retire le dispositif et effectue une légère pression localement au niveau du point d’insertion. Ce geste ne nécessite aucune anesthésie locale, car il est indolore. Un pansement est posé jusqu’à cicatrisation complète.

+ INFO
Si le PICC Line est bouché et les tentatives de désobstruction par les infirmières ont échoué, le médecin peut décider de retirer le cathéter, de même en cas d’infection.

Quels sont les signes à observer?

En cas d’apparition d’un des symptômes suivants, contactez l’équipe soignante.

Au niveau de votre bras si :

  • il est enflé ou plus gros que le bras opposé, ou plus dur que d’habitude
  • il vous semble plus chaud localement
  • vous éprouvez une nouvelle douleur au niveau du bras ou de l’épaule
  • vous ressentez une perte de sensibilité au niveau de la main.

Au niveau du cathéter si apparaît :

  • une rougeur au point d’insertion
  • un écoulement de sang ou autre liquide.

Au niveau général avec l’apparition d’une :

  • fièvre (> 38°) avec ou sans frisson
  • toux anormale ou un essoufflement
  • douleur lors de l’injection du médicament.
Dernière mise à jour : 11/02/2021