Le traitement antirejet

Partager Imprimer

Le traitement antirejet le plus souvent prescrit est le Sandimmun Néoral®. L’équipe soignante utilise aussi le terme de «ciclosporine» pour le désigner.

Ne prenez pas le Sandimmun® le matin de votre visite à la consultation ambulatoire des patients transplantés. Car un dosage sanguin est effectué à cette occasion pour adapter sa posologie. Apportez-le avec vous, afin de le prendre après la prise de sang.

+ INFO
Le pamplemousse ou son jus interagissent avec le Sandimmun®.

Conseil de prise

  • Si vous vomissez dans la demi-heure qui suit la prise du Sandimmun®, reprenez-le à la même dose.
  • Ne consommez pas de pamplemousse, ni son jus, tant que vous prenez le Sandimmun®.
  • Eviter l’alcool pendant les trois premiers mois après la transplantation et tant que vous prenez le Sandimmun®.

Les autres médicaments anti-rejet sont le Prograf® (tacrolimus) et le CellCept® (mycophénolate mofétil).

Dernière mise à jour : 06/02/2019