L’activité physique

Partager Imprimer

L’activité physique et sportive favorise la réhabilitation et la réadaptation à l’effort. Excellent moyen de se réconcilier avec son propre corps, elle contribue aussi au bien-être psychologique. Elle est un allié précieux pour prévenir, retarder ou améliorer les problèmes ostéo-articulaires, cardiovasculaires, respiratoires, neurologiques et musculo-tendineux.

L’activité régulière, comme la marche (en évitant le soleil), le vélo ou le step à domicile, est un très bon moyen de lutter contre la fatigue. Maintenez-là en alternant avec des périodes de repos.

ATTENTION
La pratique du sport en salle et toute forme de baignade, y compris en spa ou en piscine privée, sont interdites aussi longtemps que vous prenez un traitement immunosuppresseur.

Autres activités

Evitez le bricolage ainsi que le contact avec des produits solvants. Ne travaillez pas le bois. Ce dernier contient des poussières et des spores de champignons. Vous risquez des coupures susceptibles de s’infecter.

Ne pratiquez pas le jardinage durant la première année ni le rempotage (lire plus d'informations sur les plantes à la maison). Les promenades en forêt sont autorisées à condition de ne pas toucher la terre, les arbres, les fleurs, les champignons, etc. En raison des poussières dégagées, évitez le contact direct avec le foin, la paille et les végétaux.

ATTENTION
La conduite d’un véhicule est déconseillée. Les traitements et la fatigue peuvent entraîner des troubles de la concentration.

Dernière mise à jour : 29/07/2020