La résection pulmonaire

Il existe quatre types de résection pulmonaire et deux techniques chirurgicales pour les réaliser. Votre chirurgien détermine le type de résection et choisit la technique la mieux adaptée pour vous.

Quatre types de résection

  • Wedge (en coin) : une partie minime est retirée.
  • Segmentectomie : un ou plusieurs des segments sont enlevés. Un lobe (voir l'infographie des poumons) compte 2 à 5 segments.
  • Lobectomie : un lobe (voir l'infographie des poumons) entier est supprimé.
  • Pneumectomie : ablation d’un poumon entier.

La résection est réalisée au moyen d’une agrafeuse chirurgicale.

+ INFO
Afin de préserver au mieux l’intégrité des poumons, les segmentectomies sont privilégiées chaque fois que cela est possible. La technique de fluorescence assure une très grande précision à cette intervention.

Thoracoscopie

La thoracoscopie (VATS – video assisted thoracoscopic surgery) est une technique minimalement invasive. Le chirurgien réalise des petites incisions, généralement trois, par lesquelles passent ses instruments et une caméra.

Réalisée en première intention, lorsque c’est possible, cette technique présente les avantages suivants :

  • petites cicatrices
  • diminution des douleurs postopératoires
  • reprise plus rapide de la mobilité
  • hospitalisation écourtée.

Thoracotomie

La thoracotomie consiste à ouvrir le thorax par une incision plus large afin de ménager un accès direct au poumon. Le chirurgien peut recourir à cette technique lorsqu’il n’est pas possible de procéder par voie minimalement invasive (thoracoscopie).

A la fin de l’intervention, un ou deux drains thoraciques sont placés dans le thorax pour drainer l’air et le liquide.

Dernière mise à jour : 24/07/2019