Chirurgie thoracique

Les affections du thorax

Le Service de chirurgie thoracique et endocrinienne des HUG prend en charge tous les patients adultes présentant une affection qui concerne le thorax et nécessite une intervention chirurgicale : 

  • les maladies qui affectent les organes situés à l’intérieur du thorax, soit les poumonsoxygènent le sang qui vient du cœur (à l’inspiration) et évacuent le dioxyde de carbone (à l’expiration). L’inspiration et l’expiration sont produites par l’action des muscles respiratoires sur les poumons
    INFO +  Maladies du poumon
    , la plèvreest une double membrane qui enveloppe les poumons et tapisse l’intérieur de la cavité thoracique
    INFO +  Maladies de la plèvre
    et le médiastinest la partie centrale de la cage thoracique, située entre les deux poumons
    INFO +  Maladies du médiastin
    . Les maladies du poumon représentent une part majeure des prises en charge. Les affections moins fréquentes de la plèvre comme le mésothéliomec'est un cancer primaire (le foyer de départ du cancer) qui se développe à partir de la plèvre
    INFO +  Les tumeurs pleurales (mésothéliome)
    et l’empyèmeest une infection de la cavité pleurale
    INFO +  L’empyème pleural
    sont également traitées.
  • les déformations et les traumatismes de la paroi thoraciquedésigne la partie du corps protégeant les poumons et le cœur qui comprend les côtes, les vertèbres, le sternum et le diaphragme
    INFO +  Les Maladies de la paroi thoracique

La prise en charge est individualisée sur le plan diagnostique, chirurgical et postopératoire. Le service travaille en collaboration étroite avec les anesthésistes, pneumologues, oncologues et autres spécialistes présents aux HUG pour assurer la qualité et la sécurité des patients. 

Les interventions sur le cœur et les gros vaisseaux sont assurées en chirurgie cardiovasculaire.

Les techniques chirurgicales

En chirurgie thoracique, on parle de résection (ou ablation ou exérèse) lorsqu’on enlève un organe ou une partie d’un organe. La plupart des interventions en chirurgie thoracique sont aujourd’hui réalisées par des techniques minimalement invasives et vidéo-assistées. La thoracoscopie ou VATS (video-assisted thoracic surgery) est ainsi devenue une approche courante.

La thoracoscopie permet d’explorer la cavité thoracique grâce à une caméra et à des instruments chirurgicaux. Elle est utilisée à des fins diagnostiques et pour réaliser des gestes thérapeutiques (ex : prélèvement, ablation). Cette technique présente les avantages suivants :

  • Petites cicatrices
  • Diminution des douleurs postopératoires
  • Reprise plus rapide de la mobilité
  • Hospitalisation écourtée

La thoracotomie consiste à ouvrir le thorax par une incision plus large afin de ménager un accès direct au poumon. On recourt à cette technique lorsqu’il n’est pas possible de procéder par voie minimalement invasive (thoracoscopie). A la fin de l’intervention, un ou deux drains thoraciques sont placés dans le thorax pour drainer l’air et le liquide.

Dernière mise à jour : 03/09/2020