Les infections pulmonaires

Le traitement des infections pulmonaires repose sur la prise d’antibiotiques pour les infections bactériennes (pneumonie), ou d’antifongiques pour les infections mycosiques (aspergillose). Dans certaines conditions, comme une résistance aux antibiotiques, une intervention chirurgicale peut être nécessaire afin d’ôter la partie malade.

Trois types d’infections pulmonaires sont couramment pris en charge par le service de chirurgie thoracique et endocrinienne :

  • La tuberculose
  • L’aspergillose
  • La bronchiectasie

Dans quels cas la chirurgie de la tuberculose est-elle utile ?

La tuberculose est une maladie infectieuse provoquée par une bactérie, appelée mycobactérie ou bacille de Koch. La découverte et l’utilisation des antibiotiques ont massivement réduit le taux de tuberculose dans les années cinquante. À la suite de l’apparition de souches bactériennes résistantes aux antibiotiques, cette maladie contagieuse a fait sa réapparition ces dernières décennies dans les pays occidentaux. Aujourd’hui, la tuberculose tue près de deux millions de personnes par an dans le monde. Le traitement repose essentiellement sur la prise de plusieurs médicaments sur une longue période.

En savoir plus : Tuberculose - Ligue pulmonaire Suisse

La chirurgie intervient avant tout pour des besoins de prélèvements nécessaires au diagnostic. Très rarement, l’ablation d’une partie du poumon malade est envisagée en cas de résistance aux antibiotiques, de mycoses, de lésions ou d’hémorragies induites par la tuberculose.

Traitement chirurgical  de l’aspergillome

L’aspergillose est une infection fongique du poumon (due à des champignons). Elle peut être invasive (invasion de tout le tissu pulmonaire) ou prendre la forme d’un aspergillome (masse qui se développe ailleurs). L’aspergillose invasive survient généralement chez les patients dont le système immunitaire est affaibli.

Une des complications très graves de l’aspergillome est l’hémorragie bronchique (hémoptysie). La chirurgie est indiquée pour prévenir les hémorragies fatales et contenir la progression de l’aspergillose.

Traitement chirurgical de la bronchiectasie

Une bronchiectasie est une dilatation anormale des bronches. Celles-ci se remplissent de sécrétions stagnantes et deviennent sujettes aux infections. Les bronchiectasies se traitent la plupart du temps par antibiotiques. Si elles dégénèrent et se propagent à tout un segment pulmonaire, une résection de la zone concernée est proposée. La rupture d’un vaisseau à l’intérieur de la bronche est une complication fréquente de la maladie. Dans ce cas, une résection pulmonaire est indiquée.

Pour plus d’information sur la prise en charge chirurgicale et l’hospitalisation, consulter les pages de la Chirurgie pulmonaire.

Dernière mise à jour : 24/07/2019