Vaccination de rappel contre le Covid-19

Qui est concerné par une quatrième dose de vaccin ?
Contenu

La campagne de vaccination qui débute le 10 octobre 2022 vise principalement à protéger les personnes vulnérables contre les formes graves de la maladie et ses complications. Elle s'adresse donc en premier lieu aux personnes âgées de 65 ans ou plus et à celles de 16 à 64 ans présentant un risque individuel élevé, dont les femmes enceintes et les personnes immunosupprimées. La vaccination est également recommandée aux personnels de santé et autres populations en contact professionnel ou privé avec des personnes vulnérables. Enfin, toute personne de 16 ans ou plus souhaitant obtenir une vaccination de rappel pour des raisons individuelles peut se faire vacciner. La vaccination de rappel n’est en revanche pas recommandée pour les enfants, adolescents et adolescentes de moins de 16 ans sans facteur de risque.

Faire une quatrième dose de rappel signifie-t-il que la vaccination est inefficace ?

Non. Elle participe à accroître la protection non seulement contre les maladies sévères, mais également contre les maladies bénignes contribuant ainsi à endiguer la propagation du virus à court terme et à alléger le fardeau du système de santé.

Quel vaccin choisir pour la quatrième dose de rappel ?

Le rappel est recommandé avec le vaccin à ARN messager bivalent (Moderna), qui cible à la fois les souches d'origine et le variant Omicron BA.1, ou avec le vaccin à protéines de Novavax. Il reste possible de recevoir un rappel avec les vaccins à ARN messager monovalents (Moderna ou Pfizer/BioNTech), qui offrent toujours une protection efficace contre les formes graves de la maladie.

La vaccination de rappel peut être effectuée quels que soient les vaccins préalablement reçus. Un délai d'au moins quatre mois après une infection ou une précédente vaccination doit toutefois être respecté avant le rappel de cet automne.

J’ai eu des effets secondaires après mes doses de rappel de vaccin, dois-je m’attendre à en avoir également après la quatrième ?

Si votre système immunitaire a réagi lors des vaccinations précédentes – rougeurs, douleur au point d'injection, fièvre, la fatigue, maux de tête, notamment –, il pourrait également réagir à l’occasion d’une nouvelle dose de vaccin. Nous vous recommandons d’en parler avec votre médecin traitant ou traitante.

Plus d'informations

Dernière mise à jour : 10/10/2022