Chambre 619, raconter autrement la pandémie à l'hôpital

Partager Imprimer

« Chambre 619 » est une web-série documentaire au cœur des soins aigus. En épisodes de trois minutes chacun, elle présente de l’intérieur la réalité de la pandémie de Covid-19 aux HUG. 

13ème épisode : Avec la fin de la 5ème vague, l’heure est au soulagement dans la population, mais aux HUG elle est synonyme de prudence. Dans ce nouvel épisode de Chambre 619, nous retrouvons Pierrette, 83 ans, pour son dernier jour à l’hôpital.
De virus inconnu à pandémie mondiale, en deux ans le Covid a bousculé nombre de certitudes. L’ensemble des hommes et des femmes qui travaillent aux HUG y font face sans faillir avec détermination et humilité. Un esprit d’engagement et de collaboration anime les équipes pour une prise en charge optimale adaptée à l’évolution des connaissances.

La chambre 619, au 6e étage du bâtiment principal de l’Hôpital, accueille femmes et hommes touchés par le Covid-19. Elle est le théâtre des histoires de vie et de l’expérience des personnes malades. Elle est le témoin aussi du combat contre la pandémie des équipes médico-soignantes, toujours debout malgré la fatigue. De semaine en semaine, vous vivez le quotidien des soignants, médecins et de tout le personnel hospitalier qui accompagne, nettoie, nourrit et fait jour et nuit de l’hôpital un lieu unique.

Le Covid-19 est toujours présent dans nos vies. Il impacte grandement notre société et notre quotidien.  Par ses mutations, il met à l’épreuve les systèmes de santé. Aujourd’hui, les personnes atteintes ne sont plus les mêmes que lors des premières vagues et des profils plus jeunes et sans risque connu sont hospitalisés. Cette évolution rapide fait du Covid-19 une maladie aux nouveaux contours. Sans traitement disponible face à ce virus, seule la vaccination offre un espoir de sortie de crise. 

Chaque semaine, en partenariat avec Le Temps, découvrez un nouvel épisode de «Chambre 619».

1er épisode : Aujourd’hui, aux soins aigus des HUG, 25% des personnes hospitalisées dans l’Unité Covid ont moins de 45 ans. C’est le cas de Tatiana, qui occupe la chambre 619. Après 2 semaines de fatigue intense et de gêne respiratoire, elle se rend aux urgences, puis est prise en charge aux soins intermédiaires avec une assistance respiratoire continue. Dans ce premier épisode, elle témoignage de cette étape, souvent émotionnellement difficile pour les patients.

2ème épisode : Aujourd’hui, Tatiana attend son mari pour rentrer chez elle. Avant de partir, elle échange avec son médecin sur la vaccination. Tatiana partie, la chambre 619 accueille un nouvel occupant : Redouane 57 ans. Après quelques jours de suivi à distance à domicile par les équipes du médecin cantonal, il se rend aux Urgences. Souffrant de fortes poussées de fièvre et de fatigue extrême, son état de santé nécessite des soins médicaux constants.

3ème épisode : « Je suis père de 3 enfants, et j’aimerais bien voir mes enfants épanouis, c’est pour ça que je ne lâche pas prise ». Dans ce 3ème épisode de la web-série Chambre 619, nous retrouvons Redouane, 57 ans, atteint du Covid et hospitalisé aux soins intermédiaires. Il nous explique les soins continus dont il bénéficie, et nous livre sa compréhension de la maladie.

4ème épisode : Après son séjour aux soins intermédiaires, l’état de santé de Redouane s’améliore. C’est de retour dans la chambre 619  que nous le retrouvons dans ce 4ème épisode de la web-série tournée dans l’Unité Covid des soins aigus des HUG. Pendant les 18 jours de son hospitalisation, Redouane a beaucoup échangé avec le personnel médico-soignant. Entre informations, confidences et apprentissage des gestes de soin en vue de son retour à domicile, il est aujourd’hui acteur de sa propre prise en charge.

5ème épisode : Dans toute l’Europe, la pandémie reprend, la Suisse et Genève ne font pas exceptions. Les Hôpitaux universitaires de Genève se mobilisent pour faire face à un afflux de patients. 
Elvire est aide-soignante, en première ligne face au Covid depuis le début de la pandémie. C’est au plus près des patients qu’elle passe ses journées, leur apportant soins et réconfort. Dans ce 5ème épisode de Chambre 619, elle témoigne de son quotidien et nous livre son ressenti face à la situation actuelle.

6ème épisode : La 5ème vague est là. À peine ouverte, une nouvelle unité de soins Covid est déjà pleine. Malgré la lassitude, les équipes des HUG anticipent, s’organisent et s’adaptent rapidement à l’évolution de la pandémie. En coulisses, nous retrouvons Barbara, infirmière assistante de gestion des lits. Comme la Chambre 619, tous les lits de l’hôpital la concernent. Avec ses collègues, elle planifie les entrées, les transferts et les sorties des patientes et des patients. Elle nous explique la vision transversale de son équipe auprès des différentes unités, afin de faciliter les parcours de soins.

7ème épisode : La 5ème vague s’installe à l’hôpital et le mode crise est désormais enclenché. Les unités de soins basculent en unités Covid en cascade. Par ailleurs, la menace du variant Omicron plane. Pour le détecter les HUG et le service du médecin cantonal ont développé un test de dépistage complémentaire au test classique. Certaines activités médicales non urgentes sont progressivement arrêtées. D’autres mesures, comme la limitation des visites, sont réintroduites sur l’ensemble des sites. Le Pr Arnaud Perrier, directeur médical, et Sandra Merkli, directrice des soins racontent comment l’hôpital s’organise dans cette période difficile.

8ème épisode : Inès, 88 ans, est hospitalisée à l’Unité Covid de l’hôpital des Trois-Chêne. C’est une unité de soins aigus, où les équipes, les patients et les proches partagent une relation particulière. Au-delà de la proximité, il y a les soins et un suivi médical rigoureux, oxygénothérapie mais aussi traitements médicamenteux comme les anticorps monoclonaux et les corticostéroïdes. 
Une prise en charge interdisciplinaire et un suivi de pointe spécifique et adapté à la personne âgée. Les regards, les gestes, la voix comptent plus encore pour ces personnes fragilisées et plus angoissées. Découvrez la bienveillance et l’altruisme des équipes du Service de médecine interne de l’âgé Trois-Chêne dans ce 8ème épisode de la web-série Chambre 619.

9ème épisode : Au fil des vagues, la lassitude s’ajoute à la fatigue physique du personnel de l’hôpital. Conséquence directe de la pandémie, la déprogrammation des opérations non urgentes est une contrainte forte pour les chirurgiens et pour les personnes dont l’intervention est reportée. 
Le manque de personnel, absent ou réaffecté dans d’autres services, se fait ressentir. Géraldine, infirmière, travaille à la programmation des blocs opératoires. Elle raconte ses échanges au quotidien avec les patients. En cette période de fin d’année, l’engagement sans faille des équipes médico-soignantes permet de faire face à la tension et à l’incertitude grandissante.

10ème épisode : Aujourd’hui, Chantal, 57 ans s’apprête à faire ses premiers pas dans le couloir des soins intermédiaires des HUG depuis son hospitalisation. Un effort immense et un besoin essentiel pour Chantal, particulièrement touchée et affaiblie par le virus. Des premiers pas qu’elle pourra faire aux côtés de Pauline, sa physiothérapeute.
Pauline et l’ensemble des physiothérapeutes des HUG ont un rôle essentiel dans la prise en charge des patients « Covid positif ». S'ils sont là pour faire bouger les patients, ils assurent aussi la physiothérapie respiratoire, essentielle pour l’amélioration de la saturation en oxygène, c’est-à-dire le taux d’oxygène contenu dans les globules rouges après leurs passages dans les poumons.

11ème épisode : L’histoire de Ruben, 58 ans, ressemble à celle de beaucoup d’autres malades. Fatigue, toux, maux de tête… Infecté par le virus, ce dernier n’a pu éviter l’hospitalisation, les soins intensifs, puis les soins intermédiaires. Encore fragilisé, il participe activement à sa rééducation et se confie dans ce nouvel épisode de la web-série chambre 619. 
En ce début d’année, le personnel des HUG est lui aussi fortement touché par le virus. Le centre de dépistage s’adapte en permanence pour réagir à l’augmentation des infections par le variant Omicron. Chaque semaine plusieurs centaines de collaborateurs se font tester pour eux et pour les autres. Le cœur du système de santé est fragilisé, mais continue de faire face.

12ème épisode : Ce nouvel épisode de Chambre 619 vous plonge dans les coulisses du 144. La centrale Urgences Santé 144 a été fortement impactée par la pandémie. Bien que l’activité commence à baisser, le travail des équipes reste intense. Les médecins évaluent le degré d’urgence, par téléphone ou en visio et organisent la prise en charge.
Hospitalisé en Unité Covid, Luigi, 82 ans, occupe la chambre 619. Bien que son état de santé s’améliore, il est encore très fragile et est conscient qu’un retour précipité à son domicile est prématuré.
La 5ème vague de l’épidémie est dans sa phase descendante. L’ensemble du personnel, des urgences, du 144, ainsi que toutes les équipes de soins, regarde l’avenir avec espoir.

Dernière mise à jour : 16/03/2022