Le médico-technique

Partager Imprimer

Les professions médico-techniques

Les professionnels du domaine médico-technique travaillent de manière indirecte pour le patient et sont en relation avec les professionnels des soins. Ils mettent à profit leur savoir-faire dans des activités spécifiques telles que les analyses en laboratoire, l’assistance technique…

Apprentissages proposés aux HUG

Cuisinier en diététique CFC

Le cuisinier en diététique prépare des repas équilibrés et variés en tenant compte de régimes alimentaires particuliers prescrits par le personnel soignant ou par des diététiciens. Il compose et adapte des plats spécifiques selon les besoins nutritionnels des clients ou pensionnaires des établissements où il travaille : hôpitaux, homes pour personnes âgées, crèches, restaurants scolaires, centres sportifs.

Aux HUG, l’apprenti a l’occasion de se former sur une grande diversité de préparations en diététique du fait de la spécificité des bénéficiaires (bébés, adultes, personnes âgées) et de la complexité de la prise en charge alimentaire. L’apprentissage se déroule au sein de la « cuisine patient » à l’hôpital.

Conditions spécifiques :

  • Avoir obtenu le CFC de cuisinier avec 1 ou 2 années d'expérience professionnelle
  • Intérêt pour le milieu de la santé, l'aide et l'accompagnement des patients

Lieu d'apprentissage : cuisine Patients du site de Cluse-Roseraie. Un cuisinier en diététique est avant tout un cuisinier professionnel qui approfondit son métier. En apprenant la composition des aliments et le lien avec certaines pathologies, il sera en mesure de comprendre la raison de certains régimes

Durée de l’apprentissage : 1 an après le CFC de cuisinier

« L’approche de la cuisine est différente quand elle est destinée à des patients. Dans leur assiette, on participe aux soins et à leur bien-être. La cuisine diététique est encore plus pointue et répond à d’autres exigences. C’est ce qui me plaît dans cette spécialisation. »
Xavier Ricci, apprenti cuisinier en diététique

 

Technologue en dispositifs médicaux CFC

Le ou la technologue en dispositifs médicaux gère le traitement d’appareils et d’équipements essentiellement utilisés lors d’interventions chirurgicales, de diagnostics médicaux ou dans les soins en général. Manuellement ou à l’aide
d’appareils, il lave, désinfecte, contrôle, entretient, conditionne et stérilise les différents dispositifs médicaux, afin de réduire au maximum les risques d’infection pour les patients.

Aux HUG, cet apprentissage se déroule au sein du Service de la stérilisation centrale dont les missions sont notamment d’assurer les besoins en matériel stérile pour les HUG et les services extérieurs et d’être le service d’expertise technique et scientifique institutionnel concernant la stérilisation pour toute l’institution.

Durée de l’apprentissage : 3 ans

Laborantin en biologie CFC

Laborantin en biologie CFCLe laborantin en biologie analyse des prélèvements qui peuvent provenir d’humains, d’animaux, de végétaux ou de l’environnement (par exemple : prélèvements d’eau). Aux HUG, l’apprentissage se déroule dans  les laboratoires de recherche médicale sur des sujets très variés en virologie, en immunologie de transplantation et en pathologies humaines telles que la maladie de Parkinson, le diabète, la grippe ou le rejet de greffes.

 

Les activités des apprentis consistent à effectuer une partie des analyses biochimiques, de biologie moléculaire ou de biologie cellulaire dans le cadre de projets de recherche.

Conditions spécifiques :

  • Scolarité obligatoire terminée et avoir suivi 3 ans d'études d'un niveau diplôme de l'ECG ou équivalent
  • Posséder les connaissances de base en biologie, chimie et mathématiques
  • Avoir un attrait pour les sciences et l’expérimentation, le sens de l’observation, de l’habileté manuelle, de la précision, un esprit méthodique et minutieux

Lieu d'apprentissage : laboratoires de recherche

Durée de l’apprentissage : 3 ans

« J’attends d’un apprenti qu’il soit motivé, consciencieux, attentif et qu’il s’investisse dans les tâches à accomplir. Pour ma part, je suis disponible et le renseigne au mieux, le but étant de lui inculquer des connaissances et une attitude professionnelle. »
Caroline Tapparel, docteure en biologie et formatrice à la pratique professionnelle

« De l’extérieur, je n’avais conscience que de l’aspect médical des HUG. Mais, depuis que j’y travaille, je me suis rendu compte de toute la diversité et du grand potentiel de la recherche qu’on y trouve. Cet apprentissage m’a enseigné l’importance d’être consciencieux et concentré.»
Johan Geiser, apprenti laborantin en biologie en 2e année

 

Laborantin en chimie CFC

Laborantin en chimie CFCLe laborantin en chimie travaille avec des substances chimiques pour analyse, synthèse,… Il participe à la production de substances diverses telles que des médicaments, des parfums ou des colorants.

Aux HUG, l’apprentissage se déroule à la pharmacie centrale qui, chaque année, produit environ 300’000 médicaments et réalise 30’000 analyses. L’activité de l’apprenti consiste à contrôler à la fois les matières premières nécessaires à la fabrication des médicaments et les médicaments fabriqués par la pharmacie au moyen d’un large éventail d’analyses physico-chimiques et microbiologiques.

Conditions spécifiques :

  • Avoir terminé sa scolarité obligatoire et suivi avec succès trois ans d’études d’un niveau Ecole de culture générale, avec les options santé, ou équivalent
  • Posséder les connaissances de base en biologie, chimie et mathématiques
  • Avoir un attrait pour les sciences et l’expérimentation, le sens de l’observation, de l’habileté manuelle, de la précision, un esprit méthodique et minutieux

Lieu d'apprentissage : pharmacie centrale

Durée de l’apprentissage : 3 ans

«La chimie est un environnement qui de par sa diversité m’a toujours captivée. Mon apprentissage aux HUG me permet de développer mon indépendance et mes initiatives professionnelles. A l’obtention de mon CFC, je désire trouver un emploi et rester dans le monde du travail.»
Olivia Racine, apprentie laborantine en chimie en 2e année

« Les apprentis sont une aide très précieuse. C’est un réel plaisir de leur transmettre mon savoir-faire et savoir-être. Il y a deux types de qualités que doit posséder un apprenti, un très bon contact humain et l’envie d’apprendre et de progresser.»
Sandrine Fleury, responsable du laboratoire de contrôle qualité et formatrice à la pratique professionnelle

 

Dernière mise à jour : 12/12/2018