Méthodes de diagnostic

Le diagnostic est essentiellement clinique. Il faut rechercher une notion de contage et les lésions spécifiques. L’examen dermatoscopique direct est utile pour visualiser au bout d’une galerie la tête du sarcopte qui correspond au signe de l’aile delta.
La pratique d’un "traitement d’épreuve" à visée diagnostique devant un prurit non identifié n’est pas justifiée.

Les diagnostics différentiels à évoquer en cas de prurit sont d’abord, avec la notion de voyage ou prurit de l’entourage, d’autres ectoparasitoses telles que les puces de lit, la pédiculose corporelle (hygiène déplorable) et piqûres d’insectes mais le prurit demeure lié aux lésions contrairement à la gale où le prurit est très diffus. Le prurit dermogénique des eczémas, la dermatose bulleuse auto-immune et la grande variété d’étiologies des prurits d’origine interne, médicamenteuse ou neuropathique.

Dernière mise à jour : 11/04/2018