Mesures complémentaires

Enlèvement mécanique des poux et lentes

  • Utile pour renforcer l’efficacité du traitement.
  • La coupe des cheveux très courts est utile mais pas nécessaire.

Environnement

  • Laver les vêtements et textiles (oreillers, peluches, etc.) qui ont été en contact avec la tête de la personne infestée les 3 jours précédant le traitement à 60 °C ou 15 minutes de sèche-linge à chaud.
  • Les effets personnels non lavables doivent être isolés dans un sac plastique pendant 3 jours au moins.
  • Il faut déparasiter les brosses et les peignes en les faisant tremper dans de l’eau >65 degrés pendant 10 minutes.
  • La désinfection des locaux est inutile.
  • L’utilisation de « spray environnement» anti-poux n’est pas utile.
  • Pas de traitement préventif.
  • Il est inutile de traiter les animaux de compagnie.

Collectivité

  • Tous membres de la collectivité de laquelle est issu le patient doivent être dépistés, mais seules les personnes ayant des poux vivants ou des larves habitées doivent être traitées. Le traitement de la famille ou de l’école ne doit pas être systématique.
  • L’utilisation prophylactique n’est pas recommandée.
  • Traiter toutes les personnes de la famille ou de la collectivité infestées le même jour

Méthode de dépistage des poux

Chez le médecin : Observation de poux vivants et de lente habitée.

A la maison / chez l’infirmière :

  • Observation de poux vivants (rare car ceux-ci se déplacent très vite).
  • « Wet Combing »
    1. Laver les cheveux avec votre shampoing habituel
    2. Appliquer généreusement un démêlant (après-shampoing)
    3. Démêler les cheveux à l’aide de votre peigne habituel
    4. Passer un peigne fin anti poux dans les cheveux : en partant de la base des cheveux, mèche par mèche. Entre chaque passage essuyer le peigne sur un papier ménage pour y déposer les poux éventuels.
    5. Rincer les cheveux
  • L’indication d’interdire la fréquentation de l’école faite aux enfants porteurs de lentes est très discutable (et n’a pas montré d’intérêt aux USA).

Pédiculose / du corps / du pubis / des cils

Pédiculose du corps

  • La désinfection de la literie et des vêtements (selon la méthode indiquée dans la rubrique environnement) est nécessaire et souvent suffisante pour éradiquer l’infestation (les poux du corps vivant dans les vêtements).
  • Elle doit être associée à une douche et un lavage au savon. En général, un traitement pédiculicide n’est pas nécessaire.
  • Une surinfection bactérienne ou une maladie bactérienne transmise par les poux doivent être recherchée et traitée le cas échéant.

Pédiculose du Pubis

  • Pour les cas d’infestation par Phtirus pubis (morpion), envisager des investigations pour les IST.
  • Les modalités thérapeutiques sont identiques à celles de la pédiculose du cuir chevelu, mais il est préférable de traiter l’ensemble des zones pileuses du tronc et des cuisses.
  • Le rasage des poils est parfois nécessaire si les lentes sont abondantes.
  • Les vêtements et la literie sont lavés selon la méthode indiquée dans la rubrique environnement de ce document.
  • Traiter le/la partenaire sexuel et les éventuelles IST associées.

Phtiriase Ciliaire = Poux dans les cils

  • Infestation par phtirius pubis souvent associée à une infestation pubienne. Elle est plus rare chez l’enfant et n’est pas forcément synonyme de sévices sexuels, la plupart des transmissions se faisant par la literie.
  • Traitement :
    • Ablation à la pince fine (souvent douloureuse) ou
    • Application pluriquotidienne de Vaseline

Une contamination adulte-enfant n’est pas forcément liée à des sévices sexuels, mais cette éventualité nécessite de mener, dans l’entourage, une enquête soignée avec tact.

Dernière mise à jour : 12/03/2018