Agir très vite lors d’un AVC

Face à un accident vasculaire cérébral (AVC), il est vital d’agir rapidement. En effet, lorsqu’un vaisseau se bouche, une partie du cerveau est privée d’oxygène : des milliers de cellules meurent alors chaque seconde. Plus vite l’artère est désobstruée, plus le tissu cérébral est préservé et meilleures sont les chances de récupération. C’est pourquoi les HUG déploient d’importants efforts afin de réduire le délai entre le début des symptômes et l’administration du traitement.

Des campagnes d’information incitent les patients à reconnaître les symptômes et à appeler le numéro de secours 144 dès les premiers signes. L’acheminement en ambulance plus rapide doit être privilégié: 52 minutes en moyenne, contre 95 minutes par ses propres moyens. Une collaboration renforcée entre les différents intervenants (infirmières, médecins urgentistes, neurologues et radiologues) accélère l’accès au scanner et au traitement par thrombolyse ou thrombectomie.

 

Les étapes de la prise en charge hospitalière

Les étapes de la prise en charge hospitalière

Dernière mise à jour : 29/01/2019