Hôpital psychiatrique : le parcours patient

Partager Imprimer
Adresse

Chemin du Petit-Bel-Air 2
1226 Thônex
Suisse

Stefan Kaiser
Professeur
Stefan Kaiser
Médecin-chef de service
Psychiatrie adulte : hôpital psychiatrique le parcours

La mission de l’hôpital psychiatrique est d’offrir des soins adaptés aux personnes souffrant de problématiques psychiques. Il s’agit de soins intensifs sur une durée limitée pour des situations aiguës et/ou complexes.

Parcours de soin au sein de l’hôpital psychiatrique

Les patients ne peuvent pas se présenter spontanément pour une hospitalisation; ils doivent être référés, c’est-à-dire adressés par un psychiatre. La plupart des admissions se font depuis les urgences psychiatriques; les autres sont adressées par des structures ambulatoires des HUG ou par des psychiatres installés en ville.

Dès le départ, le plan de soins est assorti d’un projet de sortie planifié d’entente avec le patient, ses proches et les partenaires du réseau de soins. Ce projet tient compte des difficultés de la personne concernée, de ses besoins et de son évaluation psychosociale, dans une optique de prévention des rechutes et/ou de réduction du risque suicidaire. À partir du moment où l’évolution du patient le permet, la prise en charge se poursuit en ambulatoire, soit dans un CAPPI, soit chez un médecin installé en ville.

Une approche pluridisciplinaire

Différents types de soins, individuels et en groupe, sont proposés aux patients hospitalisés. Les soins nécessitent la disponibilité permanente d’une équipe multidisciplinaire comprenant des médecins, des infirmiers, des psychologues, des psychomotriciens, des ergothérapeutes, des assistants sociaux, etc. De nombreuses formations et compétences ont été développées au fil des ans pour mettre en place une vaste palette d’interventions de qualité.

Un travail en réseau

La prise en charge s’inscrit dans le cadre d’un travail de liaison avec le réseau médicosocial et en complémentarité avec les autres professionnels. Ce travail implique une collaboration avec les familles, les établissements publics d’accueil, le service de protection de l'adulte, les associations de patients, les structures de réinsertion et les services sociaux.

Case management de transition (CMT)

Lorsque le patient quitte l’hôpital, un accompagnement personnalisé peut lui être proposé pendant un mois, afin de le soutenir dans ce moment charnière. L’expérience montre en effet que les semaines qui suivent la sortie de l’hôpital constituent une période à risque de rechute. Le Case manager de transition (CMT) a pour mission de faire en sorte que les progrès réalisés au cours de l’hospitalisation se maintiennent dans la durée. Ainsi, la personne concernée reçoit un signal clair qu’elle n’est pas seule durant la phase potentiellement critique du retour au domicile et dans la communauté.

Cette approche est particulièrement intéressante en présence d’un risque élevé de décrochage et de réhospitalisation, car elle repose sur l’autonomisation du patient (empowerment) qui vise à redonner à la personne un sentiment d’auto-efficacité dans la gestion de sa maladie. Cela lui permet de retrouver un sentiment du pouvoir sur sa propre vie, dans la perspective de son rétablissement.

Dernière mise à jour : 02/02/2022